Festival Grand Yoff Jotna show : L’artiste Gui Gui attaque le cancer du sein et du col de l’utérus

Elle s’illustre de plus en plus dans l’humanitaire. Elle,  c’est la jeune artiste sénégalaise, Gui Gui, native de la populeuse commune de Grand Yoff. Avec son Festival Grand Yoff Jotna  show, Gui Gui entourée de son staff milite contre le cancer du sein et du col de l’utérus.  Connue sur les scènes, les podiums, les studios etc,  Gui Gui reste une vraie militante de la cause féminine à travers son élan de solidarité impressionnant en faveur des femmes malades du cancer du sein et du col de l’utérus. Hier, les rideaux de la deuxième édition du Festival «Grand Yoff Jotna show» contre cette maladie, ont été ouverts en marge d’une conférence de presse.    

image: Conférence de presse de l’artiste Gui Gui en marge du Festival Grand Yoff Jotna show

Le Festival Grand Yoff «Jotna show » initié par la jeune artiste Gui Gui a démarré hier par une conférence de presse. Pour la deuxième édition, Gui Gui et son staff ont choisi le cancer du sein et du col de l’utérus, une maladie qui fait des ravages au Sénégal mais surtout au niveau des milieux défavorisés comme Grand Yoff. Rencontrant les journalistes, la jeune artiste connue plus sur les podiums, les scènes musicales, etc, est revenue sur l’événement de cinq jours qui porte essentiellement sur la sensibilisation, avec les visites de proximité, une consultation gratuite générale en faveur des populations de sa commune entre autres. « Mon rôle c’est de sensibiliser, échanger avec les femmes pour les faire comprendre que cette maladie qu’on appelle cancer du sein et de col de l’utérus. Si la maladie est détectée à temps chez la femme, on peut la soigner et elle est guérissable», a-t-elle confié aux femmes de Grand Yoff venues en masse assister la conférence de presse. Gui Gui très engagée pour l’éradication de cette maladie, dira que « en tant artiste, porteuse de voix, il est de mon devoir vis-à-vis de mon peuple de faire quelque chose ce ne reste que pour sensibiliser, discuter et apporter mon aide aux femmes ».

Contrairement à l’année dernière où il y avait seulement les dépistages, la structure de Gui Gui à travers son partenaire offrira des premiers soins pendant cette édition aux patients. « Le coût du traitement de cette maladie est extrêmement cher mais nous l’avions fait pour l’année dernière. Nous allons poursuivre la même chose. Cette année il y a beaucoup d’avantages. Car avec notre partenaire Liska les patientes qui seront dépistées du col de l’utérus, bénéficieront des soins sur place si ce n’est pas avancé », a rassuré l’artiste. Toujours selon Gui Gui d’autres structures partenaires apporteront également leur concours à cet élan de solidarité médico-culturel.

En baisse de rideaux, un grand concert sera organisé par la jeune artiste qui rappelle que plusieurs artistes de Grand Yoff et d’ailleurs marqueront leur présence.

Souleymane SANE/SENPRESSE.NET