add share buttons

Nommée point focal de l’agenda 2063 pour l’Afrique de l’ouest: La journaliste Fatou Niang du MEDD tend la perche à ses confrères ouest africains et du Sénégal pour l’accompagner…

Une consécration pour le Sénégal qui ne pouvait pas être inaperçue c’est celle de la nomination la semaine dernière du journaliste, spécialiste en communication Fatou Niang du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD), point focal de l’agenda 2063 de l’Afrique de l’ouest. Pour son premier entretien accordé à Senpresse.net,  Mme Niang parle de sa mission, des enjeux et des attentes… L’occasion faisant le larron, Fatou Niang souhaitera la bienvenue au MEDD à son nouveau patron, le successeur du Professeur Mame Thierno Dieng, Abdou Karim Sall.

Senpresse.net: Mme Fatou Niang pouvez vous présenter à nos lecteurs ?

Fatou Niang: Je suis journaliste et spécialiste en communication, chargée de communication au Centre d Éducation et de Formation Environnementales du Ministère de l’Environnement et du Développement durable du Sénégal.

Vous venez d’être nommée point focal de l’agenda 2063 pour l’Afrique de l’Ouest. Quelles sont vos premières réactions?

Surprise et satisfaction pour une telle consécration car je me suis toujours évertuée à la vulgarisation de la communication environnementale de par mon appartenance au département de l Environnement du Sénégal. Alhamndoulilah. Après avoir remercié mes parents, mes pensées vont à feu Djibo Leyti qui m a initié dans le travail de la communication, au Ministre Abdoulaye Bibi Baldé qui m avait fait l honneur de me nommer Conseiller Technique mais également à l’ancienne Secrétaire générale du MEDD et actuelle DAGE du Ministère de l’Intérieur Mme Ramatoulaye Dieng Ndiaye qui a joué un rôle fondamental dans ma formation professionnelle.
Mes remerciements vont également à l endroit de mon chef de service le Professeur Henry Lo et de l’ensemble du personnel du département. Je n oublie pas les amis internautes qui ont largement partagé la nouvelle et innondé ma page de félicitations et encouragements.
Je mesure à sa juste valeur la portée d’une telle confiance de ma désignation comme point focal du réseau de Médias  Agenda 2063 de l’Afrique de l’Ouest qui est le fruit d’un partenariat entre le NEPAD et l’UNION AFRICAINE et qui s est fixé comme mission le développement de l »Afrique à l’horizon 2063.
Je profite de l’occasion qui m’ est ainsi offerte pour exprimer mes remerciements les plus chaleureux aux responsables de ces deux structures pour la confiance placée en ma modeste personne. Je réitère donc toute ma gratitude et m’éfforcerai avec l’appui des points focaux, de relever le défi de la communication environnementale. Je ne manquerai pas de déployer toutes mes forces pour faire avancer la prise de conscience environnementale.

Pouvez vous justement revenir sur vos missions et sur l’agenda 2063?

Vous savez l’agenda 2063 conçu en 2013 et mis en oeuvre en 2015 à Johannesburg, consacre le principe de la Renaissance africaine qui préconise des changements dans les attitudes, les valeurs et les mentalités en
vue d’inculquer à tous l’ensemble des bonnes valeurs africaines. Ma mission consistera à coordonner avec l’ensemble des représentants des pays de l’Afrique de l’Ouest, la vulgarisation des objectifs de croissance et de développement durable que se sont fixés les chefs d État africains. J’en appelle ainsi à l’implication de toutes les parties prenantes pour l’atteinte des objectifs de l’agenda. Vous les médias en particulier, devriez vous investir pour amener les dirigeants politiques politiques à rendre compte sur les progrès et réalisations dans le cadre de l’intégration régionale que bons nombres d’observateurs considèrent comme étant essentiel pour la transformation structutelle de l’ Afrique. Ma conviction est que les organes de presse ne doivent pas seulement assurer le suivi et rendre compte des progrès et difficultés, mais ils doivent également aider à amener les dirigeants encore réticents ou rigides au changement, à honorer leurs engagements par rapport à l’agenda 2063. Pour cela je compte sur mes confrères de l’Afrique de l’Ouest mais surtout ceux de mon pays, le Sénégal. Étant convaincue que sans un engagement ferme des acteurs médiatiques à jouer le rôle de sentinelle qui est au coeur des missions de l’agenda 2063, ce plan de développement continental, visionnaire et ambitieux aura de faibles chances de réussite.

Que dites vous de l’arrivée de votre nouveau Ministre ?

Décrit comme étant un homme travailleur, rigoureux et averti, je suis d’ avis que le nouveau Ministre de l’Environnement et du Développement durable M. Abdou Karim Sall pourra sans nul doute mener à bien sa mission sans difficultés. Nous lui souhaitons en tout cas la bienvenue et parfaite réussite. Ainsi, plaçons beaucoup d’espoir en sa personne pour conduire les changements nécessaires devant permettre l’atteinte des missions fixées par le Chef de l’État.

Entretien réalisé par la rédaction de Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *