add share buttons

TOUCHE PAS A MA CONSTITUTION !BUL KO LAAL, BUL KO JEGE!

TOUCHE PAS A MA CONSTITUTION !
BUL KO LAAL, BUL KO JEGE

Le FRAPP FRANCE DEGAGE dénonce le projet de révision de la constitution du président de la république Macky Sall.

Le FRAPP estime que la constitution ne peut être un vulgaire papier à gommer, à hachurer en fonction des intérêts bassement politiciens du moment de la majorité. Le FRAPP refuse de cautionner la manipulation de la constitution pour régler des problèmes de succession dans sa majorité et anticiper sur une éventuelle cohabitation avec les forces opposées à son camp à l’issue des prochaines élections législatives.

Ce projet de réforme liberticide est d’autant plus inacceptable que le Sénégal sort d’un référendum tenu le 20 mars 2016.

Il s’y ajoute pour FRANCE DEGAGE que le président avait la possibilité du 03 au 22 février 2019, soit pendant 21 jours, de dire aux électeurs sénégalais.e.s qu’il avait un projet de modification de la constitution. Autrement dit, en ne le disant pas lors de la campagne électorale, le président Macky Sall a caché son projet aux sénégalais.e.s. FRANCE DEGAGE estime qu’il doit être clair pour les élu.e.s qu’ils doivent dire au peuple souverain ce qu’ils veulent faire et faire ce qu’ils disent. Parce que Macky Sall, « réélu » il y a moins de deux mois, n’a pas été « réélu » pour supprimer le poste de premier ministre le FRAPP rejette fermement ce projet de modification constitutionnelle.

Pour le FRAPP, la concentration des pouvoirs a toujours été la meilleure option dans les néo colonies car facilitant le maintien des politiques de domination, de pillage, de prédation, d’exploitation, d’oppression. Le FRAPP opposé aux politiques de recolonisation en cours ne peut se taire et rester inerte devant un projet qui augmente les pouvoirs des représentants de l’impérialisme au Sénégal.

C’est pourquoi le FRAPP rejette énergiquement ce projet qui n’a rien à envier en termes d’anti-démocratisme ni à la loi sur le parrainage, dont c’est aujourd’hui le maliversaire, ni au projet du 23 juin 2011. Les démocrates sénégalais ne peuvent accepter à Macky Sall ce qu’ils ont refusé à Abdoulaye Wade.
FRANCE DEGAGE invite le peuple à se mobiliser pour dire à Macky DAFA DOY !
Le FRAPP, dans cette perspective, entrera en contact avec toutes les forces vives de la nation pour ensemble contrer ce projet de l’autocrate Macky Sall.

Le Comité de coordination nationale

Dakar, le 19 avril 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *