add share buttons

Fête de Pâques : La mairie de Yoff débloque 16,5 millions F CFA pour les chrétiens de sa commune

Les autorités de la mairie de Yoff, pour les besoins de la fête de Pâques, se sont réunies avec la communauté chrétienne habitant dans le village de Yoff et des nouvelles cités pour leur octroyer des subventions. Ainsi, 16,5 millions F CFA ont été débloqués pour satisfaire 660 demandes.

Pâques est la fête la plus importante du christianisme. Elle commémore la résurrection de Jésus, que le nouveau testament situe le surlendemain de la passion, c’est-à-dire « le troisième jour ». La solennité, précédée par la semaine sainte, dernière partie du carême, commence le dimanche de Pâques. La date de cette fête aussi importante et choyée est fixée au premier dimanche après la première pleine lune qui suit l’équinoxe de printemps (généralement le 21 mars), donc au plus tôt le 22 mars, si la pleine lune tombe le soir du 21, et au plus tard le 25 avril. Pour l’année 2019, elle sera célébrée entre le dimanche 21 et le dimanche 28 avril. Il ne s’agit pas de la lune observée, mais d’une lune dite ecclésiastique, méthode de calcul traditionnelle approchée. Au Sénégal où musulmans et chrétiens vivent pratiquement ensemble, parfois dans une même famille on retrouve des musulmans et des chrétiens, elle est célébrée en communion avec de nombreuses dépenses. Dans certaines concessions, il faut préparer des repas pour les musulmans et des repas pour les chrétiens, sans compter la fameuse bouillie à pate d’arachide communément appelée « Ngalakh » qui est servie à deux ou trois jours avant Pâques. Ce qui prouve l’énormité des dépenses. Dans la commune de Yoff, pour les venir en aide, comme cela se fait pour les musulmans lors des grandes fêtes, la mairie a beaucoup casqué cette année. 16,5 millions F CFA ont été déboursés pour venir en aide à 660 demandeurs. Selon Abdou Nar Mbengue premier adjoint au maire de Yoff, cette somme est dégagée en guise de subventions pour la fête de Pâques. « Cette année, un montant très important a été dégagé par la commune pour aider les chrétiens qui ont fait des demandes à cette occasion », a-t-il déclaré. Avant de préciser : « 660 demandes ont été reçues. Et chaque demandeur a perçu une somme de 25 000 F CFA. Ce qui fait un total de 16,5 millions F CFA dégagés ». À cet effet, une nette progression a été constatée par rapport à l’année dernière, où un montant de 8 millions F CFA seulement a été dégagé pour satisfaire 400 demandes avec 20 000 F CFA par demande. Ce que la mairie a jugé très laconique. Raison pour laquelle, la subvention a connu pour cette édition une nette hausse pour essayer de satisfaire le besoin des demandeurs.

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *