add share buttons

Arrestation de Idrissa Seck: Rewmi va saisir dès ce vendredi l’internationale libérale

Dans les liens de la garde à vue au commissariat central de Dakar depuis son arrestation hier, matin,  Idrissa Seck peut d’aborder compter sur le soutien de son parti,  Rewmi.  La quelle formation politique par la voix d’un de ses cadres pour ne pas lui nommer, Dr Yankhoba Seydi annonce l’internationalisation du combat pour dénoncer l’arrestation arbitraire de leur leader mais aussi la dictature de Macky Sall.

Interrogé par nos confrères de la Rfm, M. Seydi s’ameutera: « Je dois en profiter pour dire que ce qui se passe nous n’allons jamais vu de mémoire de citoyens sénégalais ». « Puis que le matin Idrissa Seck est sorti comme tout bon citoyen et a cherché à manifester vu que certains sont entrés dans l’hémicycle ils n’ont pas eu de problème. Des citoyens honnêtes, des citoyens qui ont servi ce pays au plus haut niveau et qui n’ont absolument rien à faire là (…) », a déploré Yankhoba Seydi. Et le lieutenant de l’ancien Premier ministre de Wade d’annoncer, « J’ai déjà fait la lettre et dès demain à la première heure moi je vais saisir toutes les institutions de l’internationale libérale pour montrer à la face du monde que Macky Sall est un dictateur ». Pis,  enfoncera-t-il le clou,   » C’est un maoïste, encagoulé qui n’a rien d’un libéral. Parce que un libéral il est respecté de libertés ». Poursuivant son indignation, M.  Seydi révélera que « Ce qu’on a vu aujourd’hui dans tout Dakar c’est comme si on était dans un État de siège. » « Et pourtant ils ont dit partout que il ne se passait rien. Des agents de police, certains étaient complètement méconnaissable et puis ils insultaient les gens. Moi j’étais étonné, ils ciblaient les gens en jetant des bombes lacrymogènes. C’est inadmissible… », s’en rage de colère le rewmiste Yankhoba Seydi.

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *