add share buttons

Abdou Mbow : «Le tribunal de l’histoire jugera Sonko»

La commission d’enquête parlementaire, mise en place pour se pencher sur l’affaire des 94 milliards relatifs au titre foncier 145/R, va entamer ses travaux ce vendredi. Elle est décidée à faire la lumière sur les accusations du député Ousmane Sonko contre le directeur des Domaines Mamour Diallo. Seulement, l’ex-inspecteur des impôts, Ousmane Sonko, ne compte pas déférer à la convocation.

Pour le député de la majorité Abdoul Mbow, joint par Seneweb, son collègue est dans son droit le plus absolu.  «Ousmane Sonko est libre et l’Assemblée nationale n’est pas la police. S’il y a une commission d’enquête parlementaire, l’élégance républicaine voudrait qu’on apporte des éclairages devant les populations sénégalaises», explique le vice-président à l’assemblée nationale.

A ses yeux, M. Sonko aura à faire face à l’opinion publique, car, dit-il, c’est lui qui a porté des accusations. «Si l’Assemblée nationale, qui est un lieu du débat par excellence, convoque un parlementaire pour qu’il vienne donner des raisons de sa déclaration et que ce dernier refuse de déférer, c’est le tribunal de l’histoire qui va le juger», conclut Abdou Mbow.

lessentiel.sn

Une pensée sur “Abdou Mbow : «Le tribunal de l’histoire jugera Sonko»

  • 17 avril 2019 à 10:35
    Permalink

    Et qu’attend le tribunal « tout court » pour l’entendre? il a déposé sa plainte auprés du procureur depuis plus de 9 mois et n’attend que sa convocation par ce dernier.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *