add share buttons

Amélioration du plateau technique: Des districts de 5 régions du sud dotés d’ambulances médicalisées

Dans le but d’améliorer la santé et le bien-être des femmes et des adolescentes du sud du Sénégal, le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr a réceptionné hier cinq (5) ambulances et des véhicules 4×4. Cette opération qui s’est déroulée au siège du ministère, en présence de Monika Vadeboncoeur, Directrice et chef de coopération de l’ambassade du Canada au Sénégal, est une occasion pour la représentante Résidente de l’Unfpa Cécile Compaoré, de faire savoir que 8,5 milliards F CFA ont été financés pour améliorer le plateau technique des cinq régions du sud du Sénégal.

 

Il s’agit des districts de santé de Salémata (Kédougou), Kolda, Thionck-Essyl (Ziguinchor) et les régions médicales de Tambacounda et Sédhiou qui viennent d’être dotés de cinq ambulances de dernière génération de l’Unfpa grâce au projet «Amélioration de la santé et du bien-être des femmes et des adolescentes du sud du Sénégal. À cela s’ajoute 12 véhicules 4×4 pour assurer la supervision et le suivi des interventions sur le terrain. Cette logistique roulante d’un montant de près de 330 millions F CFA, est financée par le gouvernement du Canada, à travers Affaires mondiales Canada, sans compter une aide financière de 8,5 milliards F CFA pour une durée de 5 ans de 2018 à 2022. Pour la représentante Résidente de l’Unfpa Cécile Compaoré Zoungrana, ce financement permettra de renforcer le plateau technique des cinq (5) régions du sud du Sénégal en vue d’améliorer l’offre de services intégrés de santé sexuelle et reproductive, de prise en charge des violences basées sur le genre de qualité pour les femmes et les jeunes. Ainsi, ces équipements viennent compléter le lot de 77 motos reçues il y a 5 mois et divers autres équipements médicaux, informatiques, remis directement sur le terrain aux bénéficiaires. Pour ce qui de 2019, des efforts seront poursuivis avec l’acquisition de divers autres équipements pour les secteurs de la santé, de la jeunesse, la famille pour un montant de 570 millions F CFA. «Ces équipements contribueront à relever également le plateau technique des structures de santé, des centres conseils adolescents et des centres de formation professionnelles afin de renforcer l’offre intégrée de services de santé sexuelle et reproductive, de lutte contre les violences basées sur le genre et de formation qualifiante pour les jeunes filles défavorisées », renseigne-t-elle. Cette dernière a déploré le fait que les cinq régions du sud du Sénégal, malgré les efforts consentis par le gouvernement, le nombre de décès maternels est de loin supérieur à la moyenne nationale qui est de 236 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes. « Ces décès sont d’autant plus tragiques qu’ils sont évitables », a-t-elle fait savoir.
Pour le ministre de Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, après avoir réceptionné ces véhicules dira: «Un nouveau jalon vient d’être posé dans la chaine de coopération existant entre le département de la Santé, celui en charge de la Jeunesse et la coopération canadienne». Selon lui, ce projet a pour objectif d’améliorer la santé et le bien-être de près de 635 000 femmes et adolescentes dans ces 5 régions du sud du pays. Il a profité de cette occasion pour exhorter les destinataires de ce matériel d’en prendre soin à travers une maintenance préventive et au besoin curatif.

Par Idrissa NIASSY/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *