add share buttons

Moustapha Niasse: « Billahi wallahi si ce n’était pas Ablaye j’aurais dû sortir le député par la force »

Acculé, humilié, le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse qui a resté de marbre face à la furie des députés de l’opposition, a révélé après que Madicke Niang et camarades aient quitté la salle, qu’il allait sévir contre les troubleurs. « Billahi wallahi si ce n’était pas Ablaye (Abdoulaye Makhtar Diop) j’aurais dû faire sortir de force le député (Toussant Manga: ndlr) », a fait savoir M. Niasse qui menace désormais d’utiliser la force contre qui tenteraient de mettre l’hémicycle en sens dessous dessus. Il suffisait que j’appelle le colonel ou le gendarme Dème pour faire quitter le député dans la salle, martelera-t-il dans un ton de guerrier.

Pour rappel,  après que le fiasco qui a permis l’adoption de la loi sur le parrainage intégrale, ait entériné sans débat, Moustapha Niasse a aussitôt rappelé qui signera le texte pour l’envoyer au président Sall pour sa promulgation.

Nous y reviendrons.

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *