add share buttons

PARLER C’EST BIEN ÉCRIRE C’EST ENCORE MIEUX ! (Un Droit des héritiers).

Il y a 10 % de contrats formalisés dans la succession et 90 % de verbe. {solutions verbales ou un debut de litige}.

Nous avons constaté qu’entre le grand Public et les auxilaires de justice le contrat est souvent verbal ou non écrit , en conséquences, la raison du plus fort domine, un droit variable dans le temps, selon le contexte du dossier.

L’ auxiliaire est très puissant par ce que béneficie d’une triple protections : une loi votée à l’Assemblée Nationale, une subvention du tresor Public (une contribution du citoyen lamda) et son propre syndicat professionnel.

Ne pas poser la question avec ses trois avantages acquis à chaque hivernage, si le coût des services judiciaires est abordable au Sénégal ? Je ne serai pas capable de vous répondre.

Concernant la protection des héritiers, croire à la justice, est leur seule garantie contre tous ces abus !

Ce que le public ne sait pas encore, tous ces animateurs du Droit se connaissent bien entre eux, pour avoir fréquenté la même Ecole de futurs juristes ou la même juridiction.
Quand ils portent leur robe noire, ils font semblant, devant le justiciable, de s’ignorer.

Voila un motif supplémentaire de créer au moins deux syndicats de profs du droit concurrentiels ce qui donne au marché toute toute sa signification libérale, pour l »instant, nos héritiers sont dupés par le jeu des conflits d’intérêts des professionnels du droit : le poids est son propre contre poids, notre état droit s »arrete ici.
Où est donc le benefice du citoyen lamda ?
Il devient alors très simple de constater la puissance des professionnels du droit sur nos héritiers qui pleurent toujours leur regretté disparu.

Et quand il y a problème entre une veuve ou un veuf et les auxilaires du droit, si c’est le justiciable qui a tort, immédiatement le juriste a tous les moyens de recouvrer sa créance.
Alors que si le client est victime, il ne sait pas où donner de la tête. C’est pourquoi, 2apf une association de consommateurs de services judiciaires vient a son heure, pour s’interposer entre le public et les auxiliaires de justice. Il est possible de renverser la tendance actuelle. Voilà pourquoi nous avons décidé de faire cette association pour soutenir le public qui nous sollicite.

Demain, nous serons tous des héritiers d’un patrimoine à protéger.

Pour vos droits, Exigez un contrat écrit, une garantie pour les droits de succession !

2apf.sn@gmail.com

Contact téléphonique : 33 827 20 25

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *