Moussa Sané sur le parrainage: « C’est une excellente loi… le président Macky Sall c’est quelqu’un qui suit son peuple »

Spread the love
Spread the love

Après avoir exprimé il y a quelques jours, sa ferme position depuis Bignona au Sud du pays de voter pour la loi sur le parrainage à l’Assemblée nationale, le député Moussa Sané de l’Apr, défend toujours ce projet de l’exécutif. « Je vais voter la loi sur le parrainage parce que c’est une excellente loi », a-t-il réitéré en joignant ce matin par téléphone votre site Senpresse.net.

À trois jours de la plénière à l’hémicycle, le responsable du parti présidentiel demeure convaincu que cette loi décriée par l’opposition va révolutionner la démocratie sénégalaise en mettant désormais tout le monde c’est à dire les candidats des partis politiques et des candidats indépendants au même pied d’égalité. Mieux, soutient-il,  cette loi une fois votée, permettra d’en finir avec « les  candidatures farfelues et fantesistes ». « Nous ne pouvons pas continuer à laisser ou à permettre des gens sous l’autel de la démocratie faire perdre le pays beaucoup d’argent en terme de mobilisation tant des ressources technico-logistiques que sécuritaire alors que nous savons tous qu’ils sont incapables de réunir 1% c’est à dire d’avoir 65000 voix.  Cela est inacceptable. C’est la raison pour laquelle cette loi est venue à son heure pour non seulement assainir mais aussi rationaliser l’espace politique. Nous avons vu lors des dernières législatives, un ancien Premier ministre après avoir fait le tour du pays, n’a eu que 13000 voix.  Et je pense vraiment qu’il faut arrêter cette comédie. Il n’y a aucun pays dans le monde qui fonctionne comme le Sénégal. Prenons l’exemple, des États-Unis de la France, il y a combien de partis qui vont à l’élection présidentielle. Il faut vraiment que l’opposition revienne à la raison au lieu de faire dans la désinformation en accusant gratuitement le Chef de l’État », a développé le parlementaire Moussa Sané de la Commission Habitat et Urbanisme de cette 13ème législature.

À l’en croire, « vouloir attaquer le président Macky Sall sur cette loi c’est être vraiment malhonnête ». « Le président de la République Macky Sall suit toujours son peuple et il est aussi toujours à son écoute et à son besoin. Ce n’est pas aujourd’hui qu’ils vont réussir à mettre du mal Macky Sall avec son peuple qui lui fait toujours confiance », dira-t-il.

Estimant qu’il n’est pas encore tard pour l’opposition de se reprendre et de corriger ses erreurs, le président de la Centrale de la communauté casamançaise de Dakar, invite Mamadou Diop Decroix et camarades à accepter de s’asseoir avec le pouvoir pour discuter. « Aujourd’hui l’Assemblée nationale reste et demeure l’espace très ouvert au débat démocratique. Mais hélas ! L’opposition boycotteuse préfère toujours les médias au détriment de l’hémicycle », a déploré le député Moussa Sané.

Par Souleymane SANE/senpressenet@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *