add share buttons

Violence électorale : Le Meer condamne et menace de sévir contre les détracteurs de la marche vers l’émergence

Après les violences électorales constatées depuis le début de la campagne occasionnant la mort de deux jeunes militants de l’Apr à Tambacounda et plusieurs blessés dont des journalistes, le Mouvement des élèves et étudiants républicains ( Meer) a condamné cet acte qu’il juge barbare. En conférence de presse hier, les étudiants républicains ont profité de cette occasion pour tirer à boulets rouges sur les détracteurs ou malfaiteurs tentant à stopper leur marche vers l’émergence.

Le Mouvement des élèves et étudiants républicains (Meer), sous la houlette d’Abdoulaye Diagne, après avoir déploré les violences électorales connues jusque là et occasionnant la mort d’hommes et plusieurs blessés dont des journalistes, est monté au créneau pour barrer la route à tout détracteur ou malfaiteur tentant de stopper leur marche vers l’émergence. En conférence de presse hier au siège de Benno Bokk Yakaar (Bby), sis à Dieupeul, ils ont attiré l’attention de l’opinion nationale et internationale qu’ils ne vont jamais accepter que le pays bascule dans les mains de ceux qu’ils qualifient de « gougnafiers », d’aventurier et de personnes à la moralité douteuse. « La présidence de la République est une chose sérieuse et nécessite une parfaite éthique et déontologie de la part des différents protagonistes qui en demandent la tête », a-t-il fait savoir. Selon lui, la République est assez sérieuse pour être dans les mains d’un groupe confrérique qui pense à mettre un guide suprême au-dessus du président de la République bafouant ainsi nos racines et principes d’une République et d’un Sénégal pour tous. « Mais aussi, il ne sera pas laissé entre les mains de quelqu’un dont ses relations avec des lobbies qui veulent s’accaparer de nos ressources ne sont pas justifiées », dit-il, tout en faisant comprendre à qui veut qu’ils sont prêts en à découdre avec ces farceurs qui sont maîtres dans l’art de la manipulation et de la calomnie. « Nous allons les barrer la route, et nous sommes déjà sur le terrain », précise Abdoulaye Diagne. Ce dernier a fait part également que les équipes du Mouvement des élèves et étudiants républicains depuis le début de la campagne se déploient dans toute l’étendue du territoire national. Pour les 45 départements que compte le Sénégal, les Meer départementaux sont en train d’abattre un travail de titan pour non seulement sécuriser le processus des élections mais aussi assurer une large victoire au premier tour pour leur candidat Macky Sall. Toutefois, indique-t-il, les équipes des différentes universités des régions mènent des activités dans l’enceinte des différents campus. « L’équipe nationale basée à Dakar, ratisse largement l’Ucad tout en assurant des descentes dans les communes à enjeux de ce département. Les étudiants républicains ont profité de cette conférence de presse pour saluer toutes réformes apportées dans l’enseignement supérieur par le président Macky Sall. « De la baisse des tickets de restauration combinée avec la hausse des bourses, jusqu’à l’augmentation des lits qui sont passés de 4800 à 11 644 lits, Macky Sall a beaucoup contribué pour le développement de l’enseignement supérieur », souligne-t-il.

Par Idrissa NIASSY/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *