add share buttons

Renforcement du plateau médical : 534,5 millions F CFA pour la mise en place de nouveaux édifices à Albert Royer

Le Centre hospitalier national d’enfants Albert Royer, après avoir célébré ses 39 ans d’offres de soins pédiatriques, a procédé hier à l’inauguration de nouveaux bâtiments. Réalisés à hauteur de 534,5 millions F CFA par la Banque mondiale, dans le cadre des contrats pluriannuels, ces nouveaux bâtiments accueilleront les services de néonatologie, le Service d’accueil et d’urgence (Sau), le service technique de la maintenance, entre autres.

 

L’inauguration des nouveaux bâtiments tels que le Service de néonatalogie, Service d’accueil et d’urgence (Sau), qui est le premier service pédiatrique en Afrique de l’Ouest, sont réalisés à hauteur de 534,5 millions F CFA par la Banque mondiale à travers le financement acquis dans le cadre des contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens. Ces révélations sont du Directeur de cabinet du ministre de la Santé empêché, Aloyse Waly Diouf. Selon lui, ces nouveaux édifices contribueront avec l’augmentation de la capacité d’accueil de l’établissement hospitalier à mieux répondre à la forte demande de soins pédiatriques au niveau national comme sous-régional. « Mais aussi, ils vont permettre à l’amélioration des conditions de séjour des patients et de leurs accompagnants, tout en triplant sa capacité d’accueil passant de 20 à 60 lits », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : « le service va atténuer également les longues files d’attente. Il s’exprimait en marge de l’inauguration de ces nouveaux bâtiments qui ont coïncidé à l’organisation de la Journée portes ouvertes sur le thème « Accueil et urgences ». « Cette initiative permettra de rapprocher davantage l’hôpital de la population en informant d’une part sur les services offerts par l’établissement hospitalier et d’autre part, en produisant des communications sur plusieurs thématiques médicales », a-t-il dit, tout en soulignant que dans le cadre de ces contrats, les délais en terme de travaux ont été respectés, avec comme objectif visé de renforcer les conditions de travail des agents, mais surtout de renforcer le plateau technique de la structure. Répondant à la requête de la Directrice générale de l’hôpital Albert Royer, Issa Tall Diop, qui souhaiterait voir la structure qu’elle dirige se renforcer de nouveaux agents, Dr Aloyse Diouf lui a fait part que toutes les dispositions nécessaires ont été prises par le ministre de la Santé pour le renforcement des ressources humaines. « La semaine prochaine, une réunion sera convoquée par le Directeur des établissements de santé autour de la Direction des ressources humaines, du management de l’hôpital, de la Direction des infrastructures, des équipements et de la maintenance pour qu’on puisse rapidement mettre en activité tous ces bâtiments que nous venons d’inaugurer », affirme-t-il. Avant de magnifié l’énorme travail qu’elle a effectué en moins de deux ans à la tête de l’établissement : « Vous avez réalisé de avec vos équipes de grandes choses que nous allons vous aider à finaliser et à rendre optimal pour le bon fonctionnement de cet hôpital », lance le Directeur de cabinet.
Prenant la parole à son tour, Dr Issa Tall Diop, Directrice générale de l’hôpital Albert Royer, a rappelé que l’État du Sénégal, pour permettre le relèvement du plateau technique, a appuyé le financement de l’hôpital qu’il dirige par la Banque mondiale pour le montant de 3 milliards F CFA dans le cadre des contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens. Ces bâtiments qui permettent à l’hôpital de prendre un nouvel envol ont été financés comme suite : Le bâtiment destiné à la néonatologie est construit a hauteur de 160 millions F CFA, le Sau 245 millions F CFA, le service de la maintenance 105 millions F CFA et le bâtiment du hall pour 24,5 millions F CFA. « Ces nouveaux édifices contribueront à l’amélioration du cadre architectural et organisationnel de l’environnement de l’hôpital », a-t-elle déclaré.

Idrissa NIASSY/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *