add share buttons

Sédhiou/Grogne dans le Pakao : La marche autorisée puis interdite fait de nombreux mécontents

Il est environ dix heures ce matin ensoleillé au barrage de Diopcounda. C’est dans le long de route reliant Sédhiou à Kolda. Les conciliables sont en cours. La marche prévue pour ce dimanche et devant aller du barrage de Diopcounda à Marandan n’aura finalement pas lieu. Le motif invoqué est la campagne électorale qui interdirait toutes ces formes de protestation. 

La marche des populations regroupées au sein du Mouvement pour le Développement du Pakao n’a finalement pas eu lieu. « Nous avions obtenu une autorisation mais on vient de nous notifier que cette marche est interdite. Il semble qu’en période électorale, seuls les meetings sont autorisés » indique Bécaye Diébaté le président de ce mouvement. « C’est la quatrième marche du genre dans ce Pakao oublié qui demande réparation » enchaine le sieur. « Je me suis souvent demandé si je suis sénégalais au même titre que certains qui ont tout. C’est ici que l’on vient chercher des bénédictions et c’est cette zone que l’on oublie après. Nous demandons l’électricité d’abord pour des villages dont le plus petit fait plus de cinq mille habitants» s’insurge El Hadji Kéba Ndiaye notable à Marandan. Le marabout de préciser que cette sollicitation est envoyée à l’endroit de tous les candidats en lice pour la présidentielle car seul Dieu sait qui passera. A part l’électricité, ces habitants demandent un lycée digne de ce nom et la construction de l’axe Sandignéry- Sarayoba vias Karantaba. Si les notables eux calment le jeu, les plus jeunes affinent déjà des stratégies pacifiques de riposte.

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *