add share buttons

Appel à la résistance de l’opposition: Mouhamed Lamine Massaly rame à contre courant

Mouhamed Lamine Massaly, le Wadiste qui soutient actuellement la candidature de Maître Madické Niang et non celle du candidat de son parti le Pds, n’est plus ce teigneux responsable politique qui appelait ses camarades (libéraux et Karimistes) de descendre dans la rue dans la nuit du mandat de dépôt de Karim Wade arrêté en 2013 dans le cadre de la traque des biens mal acquis enclenchée contre les barons du défunt régime liberal. Six ans après aujourd’hui, Massaly a changé de posture dans son combat face à Macky Sall. Il n’est plus ce va-t-en guerre qui donnait du file à tord au régime de la seconde alternance sur de par son discours virulent à l’endroit de certaines personnalités de la mouvance. L’invité de Rfm Matin de ce mardi a fait savoir qu’il ne faut pas sur lui pour affronter le régime sur le terrain comme le défendent certains leaders du C25. Même s’il partage le combat de l’opposition d’empêcher un second mandat au président Macky Sall, le Coordonnateur du Pds précisera en ces termes, « Je ne suis pas dans une dynamique de descendre dans la rue pour manifester ». Mieux renchérit le Wadiste, « Celui qui m’attend sur ce chemin, ne me verra jamais ».

Cette précision de taille de celui qui eu égard à tout jugement de valeur sur sa personne, reste une bête noire du régime tant tant de son discours de guerrier que de sa capacité de mobilisation au sein de la jeunesse libérale et des Karimistes.

Faisant la transition sur la candidature de son candidat Maître Madické Niang qui fait l’objet d’attaques venant du camp de l’opposition. À en croire M. Mansaly, ceux-là qui s’agitent sur l’ancien ministre des Affaires Étrangères, font fausses routes.  Car, indiquerera-t-il, Macky Sall est le principal adversaire et la cible de l’opposition. Ce faisant, il invitera solennellement à ces paires de l’opposition de cesser à tirer sur Madické Niang. Mouhamed Lamine Massaly a profité de son face à face avec nos confrères de Rfm pour lancer un vibrant appel à ses frères libéraux du Parti démocratique sénégalais (PDS) de soutenir la candidature de Maître Niang. Toujours dans son appel à l’unisson au sein du C25, le tonitruant opposant invitera l’opposition à « nouer des coalitions fortes » pour chasser le président Macky Sall au soir du 24 février 2019.

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *