add share buttons

Me Augustin Senghor: « Sadio a toujours été exemplaire, il faut qu’on apprenne à le respecter »

Sadio par-ci Sadio par-là en équipe nationale! La pépite sénégalaise, Sadio Mané qui ne cesse d’essuyer des critiques voire des injures de toute sorte de la part des Sénégalais pour ses performances en équipe nationale, peut compter sur le soutien du président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Maître Augustin Senghor. Interrogé sur le dernier titre ballon d’or qui a échappé à nouveau à la star sénégalaise, M. Senghor qui dit ignorer les critères de désignation (vote) du meilleur joueur africain, reconnait le mérite de la couronne à l’Égypte, Mohamed Salah. Par contre, le patron du football sénégalais, ne partage pas l’attitude de certains compatriotes qui  critiquent sévèrement l’enfant de Bambaly. « On a l’attitude d’être souvent très critique et très dur avec Sadio Mané en équipe nationale. On ne lui pardonne finalement rien », constatera-t-il sur la Rfm face l’émission Grand jury de ce dimanche. Poursuivant Maître Senghor rappelera, « Alors que aujourd’hui depuis quelques années, c’est le joueur le plus important de l’équipe nationale, le plus décisif ». « Regardez ses statistiques en équipe nationale, vous verrez qu’il nous rende beaucoup de services. Notre équipe nationale avec ou sans Sadio, ce n’est pas forcément la même équipe », renseignera le président de la FSF. Mieux,  invitera le maire de Gorée, « Il faut qu’on le comprenne il faut qu’on arrive aussi à le chérir à le protéger au tant que les Égyptiens protègent Salah ». Avant de regretter, « Il est plus que (…) mais ici par contre il fait d’objet de beaucoup de critiques ». « J’estime c’est mon avis. On ne l’aide pas à se transcender. Même quand il rate une ou deux passes, c’est des sifflets, c’est des injures. Et ça c’est difficile à dire. Mais malgré tout on n’a jamais vu Sadio traîné le pied pour venir en équipe nationale », magnifie Maître Senghor comparant  » regardez au tour de nous, dans d’autres pays, je peux même citer des noms; Aubemeyang qui joue un match sur deux avec le Gabon. Il y a toujours un prétexte ou une raison ». Mais appréciera-t-il, « Sadio a toujours été exemplaire ». « Il faut qu’on apprenne à le respecter pour ça. Sadio doit sentir qu’on l’aime. Je pense que c’est en cela que Jürgen Klopp (coach de Liverpool: ndlr) arrive à tirer le maximum de lui parce qu’il lui montre cet amour là », insistera le patron du football sénégalais. Faisant un appel de pied à Aliou Cissé et Cie, Augustin Senghor dira: « Notre staff technique doit lui montrer cet amour, il peuple sénégalais doit lui montrer cet amour pour obtenir le meilleur de Sadio qu’on attende ».

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *