add share buttons

Moussa Tine révèle : «Il nous revient que l’État est en train de chercher à faire falsifier le casier judiciaire de Khalifa Sall»

Alors que les Sénégalais ont les yeux rivés sur le dénouement de la candidature de l’ex maire de Dakar suspendue au fameux rabat d’arrêt brandi par ses avocats et ses partisans que Moussa Tine, de la coalition «Taxaawu Sénégal» fasse une grosse révélation de ce qui se trame pour empêcher Khalifa Sall de se présenter. «Il nous revient que l’État est en train de chercher à faire falsifier le casier judiciaire de Khalifa Sall», a révélé M. Tine sur le micro de nos confrères de Walf TV. Il préviendra: «Ce serait inacceptable à notre avis». Pis, informera-t-il, «Ils sont en train de faire, ils cherchent à le faire pour donc ignorer ce caractère suspensif du rabat d’arrêt (…) pour le faire parvenir certainement à glisser au niveau du Conseil constitutionnel, bloqué ainsi sa candidature à la prochaine présidentielle».

Non sans déclarer vaincu, le proche de Khalifa Sall avertira, «Nous en appelons à tout le monde, il y a des limites, une ligne rouge à ne pas franchir et vraiment on considère qu’on est en train d’y arriver». «Je pense que depuis le départ, nous avons agi conformément à l’état de droit et conformément aux civilités républicaines. Mais quelque soit notre tempérament républicain, il ne faut pas nous pousser à bout», peste-t-il. Moussa Tine de marteler, «C’est pour ça nous appelons aujourd’hui l’État d’abord à faire preuve de responsabilité». À en croire, l’ancien employer de la mairie de Dakar, «l’État n’a rien à faire dans la candidature de Khalifa Sall».

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *