add share buttons

Débat sur le financement des partis politiques : Abdoulaye Wilane malmené et recadré sur le plateau de Jakaarlo

Le porte parole du Parti socialiste (PS), non moins député maire de Kaffrine, Abdoulaye Wilane a eu chaud à Jakaarlo de la Tfm de ce vendredi soir. Invité à débattre avec les chroniqueurs de l’émission sur la sempiternelle question du financement des partis politiques au Sénégal, le lieutenant d’Ousmane Tanor Dieng qui voulait endosser ce statuquox des indépendances à nos jours, au régime de Wade, a été vite recadré. Et sans compter avec la pression de Bouba Ndour qui ne partageait pas l’attitude de Wilane qui veut dédouaner la responsabilité des régimes socialistes sur cette problématique en accusant tout à Abdoulaye Wade.

Tenaillé et sous le feu roulant des questions de Bouba Ndour et de Malal Talla dit Fou malade, le maire socialiste craquera en rappelant qu’il n’est pas l’avocat de personne sur ce débat. « Je ne suis pas mandaté de venir ici pour parler au nom de tout le gouvernement ou de toute la coalition », précise-t-il.

Citant le nom d’Ousmane Sonko pour faire dire que Bouba Ndour voulait parler de lui en faisant le financement des candidats par des compatriotes de l’étranger, le chroniqueur M. Ndour s’emportera en lançant à Wilane, »Ton discours est politique ».  » Ce que vous intéresse ici dans ce débat c’est d’attaquer Sonko », accusera Bouba Ndour.

Connu pour son verve et son show sur les plateaux des médias, Abdoulaye Wade face au rouleau compresseur d’un Bouba Ndour « embêtant », s’est rebiffé et a mis de l’eau dans son vin. Car, il est revenu dans l’objectivité recherchée sur le débat des financements des partis polie.

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *