add share buttons

Présidentielle 2019: Malick Gackou « définitivement » recalé par le Conseil constitutionnel

Alors que l’espoir de voir de sa candidature à la candidature passée était grandissant après que le Conseil constitutionnel lui ait donné à l’image de Idrissa Seck et Madické Niang une seconde chance, le leader du Grand parti ne rejoindra pas ces deux précités à la selective liste de ces cinq premiers; Macky Sall, Ousmane Sonko, Issa Sall, Karim Wade et Kalifa Sall. Le président de la haute juridiction Pape Omar Sakho et ses collègues ont rejeté « définitivement » le parrainage de l’ancien président du Conseil régional de Dakar.

Et là l’ancien lieutenant du richissime président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, rejoint sans risque de nous tromper à Pape Diop et Cie, très tôt recales d’aucuns pour les « doublons, fichiers inexploitables etc ».

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *