add share buttons

Drame à Tamba:  Un chauffeur tue accidentellement son homonyme de 14 mois

La nouvelle année commence mal pour la famille Diallo. Un chauffeur du non de Amadou Bathily de la voiture Hyundai immatriculé TC- 1395-B a heurté un enfant de 14 mois. L’enfant est le fils de son meilleur ami en plus ce dernier «la victime» porte le même nom que le chauffeur. Le drame est survenu la nuit du mardi 1er janvier 2019 dans un coin non électrifié du quartier Gourél diadié. «Je viens juste du boulot et je suis allé faire un tour chez mon ami Amadou dit Kawou Bathily avant qu’il ne vienne à son tour me voir. Une fois de retour chez moi, ma femme me demande de payer du lait à la boutique pour le petit Amadou ce qui est fait».  Poursuivant toujours ses explications, «Je suis retourné dans ma chambre et à partir de là j’ai vu la voiture de mon ami arrivée, tout à coup j’ai entendu les cris de ma petite fille qui m’interpelle. Quand je suis sorti, ma fille me dit  papa Amadou est sous la voiture. C’est ainsi que j’ai saisi la main du chauffeur qui tremblotait et pleurait sur le volant pour le calmer, avant de lui demander de faire marche arrière afin que je pusse retirer l’enfant sous le pneu et c’était trop tard il était déjà mort. L’enfant jouait devant la maison. C’est quand ce dernier a vu la voiture arrivée qu’il a échappé à la surveillance de sa maman pour aller à la rencontre de son homonyme. Malheureusement une rencontre qui n’aura pas lieu car Dieu en a décidé autrement».

« Le chauffeur est mon ami en plus il est l’homonyme de mon fils. Il n’a pas fait exprès », disculpe Mamadou Saliou Diallo le papa de la victime qui s’en remet à Dieu en ces termes «c’est lui «le chauffeur» qui donne souvent des charités, des bonbons aux enfants du coin, je rends grâce à Dieu car c’est lui qui me l’a donné et il l’a repris».

Quant à la maman de l’enfant, elle reste inconsolable.

Le corps sans vie du petit Amadou Bathily Diallo est déposé à la morgue du Centre hospitalier régional de Tambacounda.

Mamoudou SAMOURA/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *