add share buttons

Sidiki Kaba: «Le président Macky Sall est un porte bonheur, c’est avec lui que nous avons découvert le pétrole et le gaz …»

L’inauguration de ce centre vient s’ajouter à celui du centre multifonctionnel réalisé par fonds propre. Celui dont il est question aujourd’hui a vu le jour sous le financement de la coopération Britannique. Présidant cette cérémonie, le ministre des Affaires Étrangères, non moins responsable politique de l’Apr à Tambacounda, Maître Sidiki Kana a fait des éloges à son patron, le président Macky Sall.

Le coût global est estimé à hauteur 50 milliards. Ce centre de ressources pour migrants arrive à un moment nécessaire. En effet depuis juin 2017 plus de 4500 migrants de retours sont revenus de situations de détresses le long de la route migratoire avec le soutien du gouvernement du Sénégal et l’assistance de l’ OIM. Plus de 600 de ces jeunes sénégalais étaient originaires de la région de Tambacounda ce qui justifie le choix sur le Sénégal oriental.

En plus de cela la ville de Tambacounda est souvent le dernier point de départ au Sénégal pour les migrants prenant la route migratoire. Elle est aussi le dernier point d’arrivée des migrants qui après des voyages éprouvants au Niger ou en Lybie, reviennent auprès de leur famille. Selon Sina Cissokho «ce joyau va réconcilier les migrants et leur terroir et assurer la réinsertion de ces victimes».
Dans ce centre, les migrants auront à des services d’assistance immédiat: comme la santé, des conseils, des nourritures et d’autres parts de fournir à la communauté notamment les potentiels migrants un centre de ressources pour disposer d’informations et orientation sur les questions migratoires et des potentielles activités communautaires.
Le ministre dans son discours a magnifié les réalisations de Macky Sall. Dans la foule, Sidiki Kaba dira que «Ce dernier est un porte bonheur c’est avec le président Macky Sall que nous avons découvert le pétrole et gaz dont l’exploitation commencera en 2021 et pourtant le Sénégal existe depuis fort longtemps». Il poursuit que l’exploitation de ces ressources vont permettre à notre pays d’être à une autre échelle et qui va permettre à l’économie sénégalaise d’être sur la rame de l’émergence».

Pour terminer son discours le MAESE déclare avoir signé un pacte à Washington. Dans lequel les USA vont faire un don de 319 milliards au Sénégal dont une grande partie de cette somme sera injectée dans l’électrification rurale dans la région de Tambacounda de la Casamance dans les bananeraies», conclut le ministre.

Mamoudou SAMOURA/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *