add share buttons

Défection à l’APR au profit d’Ousmane Sonko : Mamadou Sall fait tomber la cagoule de Mouramani Kaba Diakité

Après avoir appris à travers les colonnes du quotidien « les Echos » qu’un certain Mouramani Kaba Diakité prétendu leader du MAC/BJ aurait quitté le président Macky Sall pour rejoindre le PASTEF d’Ousmane Sonko, l’ancien secrétaire national chargé de la communication du Mouvement pour l’Action et la Citoyenneté (MAC) de feu Demba Dia s’est fait le devoir de rétablir la vérité. En effet, Mamadou Sall a tenu à attirer l’attention des Patriotes sur les raisons de la « mobilité » politique de leur nouvelle recrue qui n’en n’est pas une. Il rappelle d’ailleurs que «c’est un groupuscule d’activistes évoluant aux Parcelles qui avait agité l’idée d’une impossible fusion entre le MAC de feu Demba Dia et le MAC Authentique d’Ansoumana Danfa ». Dans leur calcul, la fusion des 2 partis allait donner le nom de MAC/Benno Joubal. Mais en réalité, il explique que cette fusion ne s’est jamais opérée malgré le fait que Mouramani Kaba Diakité qui a des problèmes aux Etats Unis où il est déclaré persona non grata, continue de s’arroger le titre de « Secrétaire général » d’un parti inconnu dans le landerneau politique. Mais aussi il est en conflit avec la municipalité des Parcelles Assainies et le fisc pour ses redevances impayées relativement à la gestion de son auberge sise dans la commune. A rappeler qu’après le rappel à Dieu de Demba Dia, ses partisans avaient annoncé la tenue d’un congrès pour sa succession, et qui n’a pu jusque-là, avoir lieu pour des raisons non expliquées. M. Sall précise qu’il s’agit d’informations que la présidence détient sur cet homme qui a récemment escroqué le député Diop Sy lors des élections législatives. C’est d’autant plus vrai que le président de la République n’a jamais associé ce parti imaginaire et son « leader » aux activités de Benno Bokk Yakaar ou à celles des sous coalitions de la majorité présidentielle. « Je reste dépositaire de l’héritage politique de feu Demba Dia jusqu’au jour où se tiendra le congrès du Mouvement pour l’Action et la Citoyenneté » a martelé l’ancien chargé de communication de Rock Mbalax. Au président Ousmane Sonko, à ses responsables et militants, Mamadou Sall leur a recommandé d’être plus vigilants par rapport aux hommes et hommes qui frappent à leurs portes.

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *