add share buttons

Poteaux et files électriques depuis des mois: Les villages de Djilacounda et Taloum attendent le bout du tunnel

À l’entrée des villages de Djilacounda et de Taloum de la commune de Suel, on ne se fait pas de doute que l’électrification de ces deux localités. Car les files électriques traversant, c’est la première image qui frappe du visiteur. Mais hélas ! Djilacounda et Taloum, sont encore le noir alors que depuis bientôt un an un lueur d’espoir soufflé avec l’installation des poteaux et des files électriques. Des populations attendent le bout du tunnel et interpellent les autorités.

En image: Djilacounda

Situés dans la commune de Suel, département de Bignona, les villages de Djilacounda et de Taloum, sont toujours dans le noir. En dépit de l’espoir qui était né avec l’installation dans les deux localités depuis bientôt un an des poteaux et des files électrique, les populations presser de sortir des ténèbres, scrutent le ciel pour une réaction rapide des autorités centrales à leur problème. Habitant du village de Djilacounda par ailleurs agent de santé communément, Nfally Djiba connu sous le sobriquet de Tombon dit ne pas comprendre où se situe le blocage ou mutisme des autorités en charge de projet d’électrification. «Comme vous voyez tout est là, installé c’est-à-dire les poteaux et les files depuis près que un an. Mais nous ne savons pas vraiment ce qui est à l’origine de cet arrêt de l’achèvement des travaux. Nous interpellons l’État au plus haut sommet à réagir», a lancé M Djiba.

En chœur c’est ce que aussi demandent les jeunes, les femmes et les notables du village de Djilacounda, croisés.
Constitue aujourd’hui un facteur de développement, l’électrification des ces villages à l’image des centaines voire des milliers de villages en Casamance, permettra à coup sûr de changer le visage économique des populations.

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *