add share buttons

Investiture de Macky Sall : Les jeunes de Benno s’engagent pour un 1er tour au soir du 24 février 2019

La lutte pour remporter la présidentielle du 24 février 2019 sera âpre. Du pouvoir comme de l’opposition, les armes sont en train d’être aiguisées. Ce qui permet aux jeunes de la coordination nationale de la coalition de Benno Bokk Yakaar de promettre une victoire nette et dès le 1er tour à leur candidat Macky Sall. C’était lors de la convention d’investiture de leur candidat tenue ce dimanche 25 dimanche au stadium Iba Mar Diop.

 

Elles sont très déterminées. Elles ? Ce sont les jeunesses de la Coordination nationale de la coalition de Benno Bokk Yakaar (Cnj/Bby) que dirige Zator Mbaye à élire leur candidat Macky Sall dès le premier tour au soir de la présidentielle du 24 février 2019. Ils étaient venus de tous les départements du Sénégal pour assister à cette grande fête d’investiture de Macky Sall. Pour Thérèse Faye, coordonnatrice nationale de la Cojer et membre de la Cnj/Bbk, « le combat est gagné d’avance ». Parce que, selon elle, le président de la République sortant, a mis les jeunes, les femmes et le monde rural au cœur de ses priorités. Une raison de plus pour qu’il soit réélu. « Les jeunes ont déjà choisi Macky Sall pour ses réalisations », a-t-elle déclaré, tout en exhortant ces derniers à mener le combat dans la discipline et la solidarité. Mimi Touré, ancien premier ministre, prenant la parole à cette rencontre a d’abord égratigné l’opposition, avant de fixer la fin du combat à 12 heures le 24 février 2019. « Les gens d’en face qui pensent que c’est par les médias qu’ils vont gagner le cœur des Sénégalais, doivent descendre sur le terrain », leur a signalé Mimi Touré. Avant de leur faire comprendre: «Nous, nous avons des bases pour mener le combat ». Cette dernière a prédit par la suite la fin du combat le 24 février avant midi. « Nous sommes à trois mois de la présidentielle. Je veux le 24 février 2019, à 12 heures que tout sera fini, parce que le bilan du président de la République parle lui même», a-t-elle fait savoir.

Par Idrissa NIASSY/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *