add share buttons

Culture : Le Mali à l’honneur à la «nuit du boubou»

La capitale sénégalaise, Dakar, va abriter le 1er du mois de décembre 2018, la traditionnelle nuit du boubou. Cet événement qui est à sa 3ème édition met à l’honneur le Mali.

 

Le Mali, un pays frère du Sénégal de par son histoire, son voisinage et ses étroits liens et similarités culturelles et religieuses, est à l’honneur à l’occasion de la 3ème édition de la « nuit du boubou » qui se tiendra le 1er décembre 2018, au Grand théâtre national. Cette édition met en évidence une relation unique entre le Sénégal et le Mali et cette intégration économique, culturelle et sociale dynamique à maintenir et à renforcer. Parce que, qui dit « thioub » dit le Mali avec son expertise magnifiée partout dans le continent africain. Au-delà d’un défilé traditionnel, la nuit du boubou qui est un rendez-vous majeur, met l’accent sur la dimension humaine de ce projet, avec une particularité sans faille qui est la filière de la « pagne teintée » qui est en pleine expansion. En effet, ce concept qui est en parfait accord avec la volonté de son initiatrice, Thiané Diagne, de Jour-j couture, est une occasion de s’ouvrir au monde, tout en jouant sa partition à la rencontre des cultures et des hommes. « J’essaie de rendre davantage visible la mode sénégalaise à travers le monde », a-t-elle projeté. Durant cette nuit du donner et du recevoir, des chorégraphies sont attendues pour ressortir davantage l’élégance africaine. En outre, des stars de la musique, comme Viviane Ndour, Djiby Dramé, prendront part à cet événement, avec l’appui d’autres stylistes maliens. Une centaine de modèles seront présentés à ce rendez-vous dont le budget tourne autour de 50 à 60 millions F CFA de fonds propres.
Durant les deux premières éditions, l’histoire du Sénégal a été revisitée en matière de confection. Pour cette troisième édition, le savoir-faire sénégalais qui est reconnu partout en matière de confection va ressurgir, même si le « thioub » a ses racines au Mali.

Par Idrissa NIASSY/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *