add share buttons

Programme de Requalification du Cap Skirring: LE DG DE LA SAPCO FIN PRET!

À la suite du CRD tenu le vendredi à Ziguinchor à dessein, le Directeur général de la Société d’Aménagement et de Promotion des Côtes et des Zones Touristiques du Sénégal (SAPCO), Me Aliou Sow à la tête d’une forte délégation comprenant l’inspectrice régionale du Tourisme, Mme Faye atterrit aujourd’hui au Cap Skirring pour un CDD présidé par le préfet d’Oussouye Ibrahima Ismaéla N’Diaye, à ses côtés le sous -préfet de Cabrousse Cheikh Gningue et son adjoint Bernard Porter.  Côté municipal, le Maire Tombon Gueye, son 2e adjoint Abdoulaye Gaye et son conseiller chargé de la commission Environnement Mamadou Diallo. On y compte aussi la présence remarquable des chefs de services les commandants de la gendarmerie et et de la caserne des sapeurs pompiers, les chefs de villages et autres acteurs locaux multisectoriels.

Au menu du CCD, le projet imminent de délocalisation de la gare routière du Cap Skirring solidairement par la SAPCO ; la Mairie,la gare routière et les propriétaires coutumiers du site cible. Un projet qui, au cas échéant décongestionnerait de belle manière le centre-ville du Cap qui à vrai dire, s’étouffe en raison de l’encombrement terrible noté à certaines heures de pointes.. A fin de la rencontre et après le repas; une visite a été effectuée au Club Med. Là, les visiteurs ont eu droit à un chaleureux accueil de la nouvelle Cheffe de ce village vacancier, locomotive du Tourisme de la Destination Casamance, Mme Léonnie de Boer de nationalité néerlandaise. Un cocktail de bienvenue bien servi avant un bref exposé sur l’historique et le fonctionnement du Club Med. A la fin de cette cérémonie courte mais fructueuse en échanges, suit une visite guidée. Il faut noter à part la délocaliser de la gare routière, la Sapco envisage également d’autre mesures, tels que l’embellissement du Cap avec des espaces numériques, le pavage des routes secondaires, déjà identifiés, l’ouverture des brèches d’accès à la plage du coté surtout du Cap Randouléne, le renforcement de l’éclairage public dont le premier jet est déjà posé. C’est dire autant de choses de nature à rendre la plateforme touristique du Cap plus attractive et accueillante. Et là, le tourisme ne s’emporterait que mieux surtout avec son accord à accompagner la fameuse fête de Undu Mayo ( fête balnéaire importée de la Guinée Bissau voisine du 1er Mai et qui commence à faire fureur ici depuis neuf ans en termes de mobilisation populaire).

André MENDY/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *