add share buttons

Pape Diop sur le parrainage: « Cette loi vise à empêcher Karim Wade de se présenter »

Le projet de loi sur le parrainage des candidatures à la prochaine présidentielle dont le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse a convoqué les députés pour son vote dans les jours à venir,  risque de faire mouche sur le candidat du PDS, Karim Wade, s’il passe comme une lettre à la poste. C’est en substance la révélation faite par le leader de la Convergence démocratique « Bokk gis gis », Pape Diop qui était l’invité le samedi dernier de la radio municipale de Dakar Rmd. Pour le député de la coalition « Wattu Sénégal », il n’y a aucun doute que la modification de cette loi vise principalement au candidat du Parti démocratique sénégalais (PDS).

Dans l’émission interactive avec les auditeurs qui s’etaient intéressés sur la question du parrainage, l’ancien maire de Dakar a tenu à expliquer le pourquoi cette loi est au détriment de Wade fils. « Avec la loi dit tout sénégalais peut être candidat à l’élection présidentielle. Mais avec cette modification, on dit tout sénégalais électeur. Alors que nous savons que Karim Wade est au Qatar. Et là-bas lorsqu’ils ont ouvert les inscriptions, ils n’ont pas envoyé de commissions pour l’empêcher de s’inscrire. Et même s’ils avaient envoyé une commission, il ne pouvait pas s’inscrire car il n’a pas de pièce d’identifié. Parce que même le passeport lui a été délivré pour aller là-bas, avait une durée de 24 heures.  Tout cela est à l’intérieur de ce projet de loi sur le parrainage », a développé M. Diop pour éclairer la lanterne des Sénégalais sur l’objectif de ce texte. C’est ainsi, dira-t-il,  » c’est cela tout le monde doit être debout parce que c’est une grave affaire ». Toujours d’après l’ancien président du Sénat,  « Un Sénégalais ne doit pas être empêcher de se présenter à une élection présidentielle s’il le veut et accomplit le parrainage. Tout cela en fait partie.  Ceci fait partie aussi de notre combat », a défendu le patron de « Bokk gis gis ».

Sur le texte du parrainage qui leur a été soumis en tant député, Pape Diop indique tout est ficelé pour permettre à Macky Sall d’introduire des modifications pour qu’il gagne les élections. « Le texte est résumé ainsi », dévoilera-t-il.

Selon  l’ancien compagnon de Wade, le président Macky Sall n’est pas de son premier essai. « Macky Sall a fait la même chose lors du référendum avec son reniement sur son mandat.  C’est lui qui avait dit cinq ans. Il a tout fait en allant au Conseil constitutionnel… des avis qui tenaient pas la route. Il a récidivé lors des élections législatives à deux jours du scrutin en refusant de donner les cartes d’identité parce que si ces gens là avaient leur carte électeur, ils vont voter pour l’opposition », se souvient-il. A l’en croire, cela suffit pour que tout le monde se tient comme un seul homme pour faire partir Macky Sall. « Parce que tant qu’il est là il va tout s’arranger pour rester encore au pouvoir. Et en ce moment tous les sénégalais qui en subiront les conséquences ».

Par Ndèye Fatou SECK/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *