add share buttons

Le chef de la diplomatie nord-coréenne prolonge ses consultations à Stockholm

Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères prolonge ses consultations à Stockholm en amont d’une éventuelle rencontre entre Kim Jong-un et Donald Trump. Ri Yong-ho, qui devait quitter Stockholm ce vendredi soir, restera finalement deux jours supplémentaires.

La ministre suédoise des Affaires étrangères l’a rappelé : après l’inquiétante escalade de tension de ces derniers mois, le monde entier a les yeux rivés sur la péninsule coréenne. La priorité est désormais au dialogue et à l’apaisement. Il y a une semaine, le président américain Donald Trump a accepté le principe d’un sommet historique avec son homologue nord-coréen Kim Jong-un.

La Suède, qui représente les intérêts diplomatiques des Etats-Unis en Corée du Nord, a ainsi accueilli jeudi soir le ministre nord-coréen des Affaires étrangères pour des consultations qui devaient prendre fin ce vendredi. Ri Yong-ho a entre autres brièvement rencontré le Premier ministre suédois Stefan Löfven. Rien n’a filtré de l’entretien, mais les consultations du chef de la diplomatie nord-coréenne devaient porter sur la dénucléarisation de la péninsule et le principe de la rencontre présidentielle entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.

Le ministre nord-coréen a finalement prolongé son séjour, et d’après les informations du média suédois en ligne SVT Nyheter, les discussions sont élargies. Ri Yong-ho devrait évoquer avec ses interlocuteurs les moyens de renforcer la confiance entre Pyongyang et Washington. Et notamment la question de la libération de citoyens américains détenus en Corée du Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *