add share buttons

Tentative d’assassinat de Cellou Dalein Diallo: La Fédération de l’UFDG du Sénégal accuse le président Alpha Condé

La Fédération de l’Union des Forces Démocratiques (UFDG) de Guinée basée à Dakar ont tenu une conférence de presse pour tirer à boulets rouges sur ce qui se trame sous le régime d’Alpha Condé. Ne faisant pas la langue de bois, ces ressortissants de la Guinée sont sortis de leurs gonds pour fustiger la gestion calamiteuse du régime en place. Ces derniers estiment que le président en exercice en Guinée, est entrain de plonger leur pays dans un système étranger à leur entendement. Cela s’explique par la tentative d’assassinat à l’encontre de leur leader, chef de file de l’opposition et un candidat potentiel qui empêche le régime d’Alpha CONDE de dormir en toute outrecuidance, durant la marche pacifique du 23 octobre 2018.
Alpha CONDE a enterré « Zogota, Galapaye, les 97 morts de Hamdallaye-cimenterie nous dixit le coordinateur ». D’ailleurs ils prennent témoin l’opinion populaire, la société civile, les organisations internationales et nationales et toutes personnes éprises de justice. Poussant le bouchon plus loin, L’UFDG exige une enquête afin de faire tomber les rideaux de l’ignorance et de condamner le plus rapidement possible les coupables. Sur ce, ces derniers n’ayant pas une lueur de confiance à leur justice tournent la page et confient le dossier aux régulateurs de la justice. Ce n’est pas la partie visible de l’iceberg, la fédération UFDG a tout bonnement demandé la démission immédiate et sans condition d’Alpha CONDE. Ils jugent inacceptable de rester croiser les bras comme si tout allé en bon train. Cependant ils rappellent que la situation désastreuse à laquelle s’est confrontée, leur pays n’est pas naturelle. Donc, il devient sur ce champ impensable de ranger leurs haches de guerre tant qu’ils ne détiennent pas gain de cause.
En outre «un gouvernement piétine les lois de la République, viole et bafoue sa propre constitution malgré l’article 10 le droit de manifester à tous les citoyens, est un gouvernement criminel qui mérite aucun respect», dixit le représentant de UFDG.
C’est le moment propice pour eux de faire quitter le président de tous les maux sous le nom d’Alpha CONDE. Un vrai dictateur qui tente de briquer un troisième mandat malgré ces crimes qu’il a orchestré depuis son accession au pouvoir.

Par Moustapha CISSE/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *