add share buttons

Me Madické Niang : «Si Dieu me permet demain d’être à la tête de ce pays, le premier chantier sera de restaurer la crédibilité de la justice»

Candidat à la candidature pour la présidentielle de février 2019, Maître Madické Niang à l’image des acteurs politiques qui ont assisté à la cérémonie officielle du grand Magal, ce lundi à Touba, est en phase avec les recommandations du Khalife général. L’ancien président du groupe parlementaire Libertés et Démocratie, dira d’emblée : «Je fais partie des politiques qui sont à l’aise dans ce discours, rappelez-vous, j’ai toujours dit que dans mes déclarations il n’y a pas de places pour des injures pour des invectives et que je n’aurais jamais à aborder de telles méthodes de politiques. Je n’aurais jamais à adresser des injures ou des invectives à qui que ce soit mais je n’aurais jamais en répondre».

Embrayant la seconde phase du discours du Khalife général des mourides lu par son porte-parole, Serigne Abdou Basse Mbacké, relatif aux « valeurs », Me Madické Niang dira que « Aujourd’hui les valeurs qui étaient les nôtres, sont piétées par des méthodes politiques inacceptables; l’instrumentalisation de la justice, utilisation de la force publique à des fins purement personnels à des fins purement partisans». Non sans condamner, l’ancien ministre des Affaires Etrangères de Wade, entonnera « aujourd’hui tout cela doit être banni». Mieux, promet-il, «C’est pourquoi j’ai dit et répété que si Dieu me permet demain d’être à la tête de ce pays, le premier chantier sera de restaurer la crédibilité de la justice». « Ce premier chantier me permettra aux Sénégalais de croire en leur justice, aujourd’hui que ce magal nous donne les enseignements qui nous permettront d’exceller dans la voie que nous nous sommes tracé».

Le candidat à la candidature, sorti des franges du Parti démocratique sénégalais (PDS) renseigne : « Cette voie est tracée par Cheihk Ahmadou Bamba ce que Cheikh Abdou Basse a répété ». «J’espère que tous les politiques vont entendre ce discours et se comporteront  comme des citoyens républicains utiles pour leur pays », a-t-il conclu.

Par Senpresse.net           

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *