add share buttons

Rentrée au bercail: Des billets d’avion offerts à des Marocains de 17 ans de nostalgie

L’amour pour son pays est très important pour un citoyen qui est resté pendant plusieurs années sans y mettre les pays. C’est ce qu’a bien compris le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger en offrant des billets d’avion à certains de leurs membres pour aller se ressourcer au Royaume chérifien.

Il s’agit de cinq (5) billets d’avion pour la destination Maroc, offerts à des Marocains qui ne sont pas rentrés au pays depuis 17 ans et 18 ans pour aller se ressourcer et aller rendre visite à leurs parents. D’un coût global de 1 million 875 mille F CFA, cette initiative du Conseil de la communauté marocaine à l‘étranger permettra de soutenir les personnes qui veulent vraiment se rendre dans leur pays d’origine, mais n’ont pas les moyens, est venue à son heure. « Voilà une occasion qui s’est présentée à eux et à leur insu pour aller visiter le pays de leurs ancêtres et de se ressourcer en même temps », a déclaré Farsi Sidy Mohamed, président du Conseil national des Marocains du Sénégal. Selon lui, ces bénéficiaires, vivaient au Sénégal depuis plusieurs décennies et n’ont plus les moyens pour se rendre au Royaume chérifien pour voir leurs familles. Une raison pour le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger de penser à eux. M. Farsi a fait cette révélation à la presse en marge de la traditionnelle cérémonie de remise de fournitures scolaires à l’école élémentaire de Point E II, dans le cadre de son programme de développement humain mis en place depuis plusieurs années. À cet effet, 200 cartables et des fournitures scolaires sont remis à l’école Point E II sur une offre globale de 400 cartables, dans le cadre dudit programme. Le reste, précise-t-il, sera distribué dans les régions. Ce dernier a profité de cette occasion pour donner les motifs qui ont permis à apporter de l’aide à cette école située dans ce quartier résidentiel au cœur de Dakar. « Le choix de cette école n’est pas fortuit pour plusieurs raisons. Les gens pensent que le quartier de Point-E est habité par des gens nantis. Mais ses écoles publiques, sont occupées par ceux de la banlieue. Raison d’y apporter de l’aide », a expliqué le président du Conseil national des Marocains du Sénégal. Selon toujours lui, « cette opération est significative à plus d’un titre », du fait que l’abandon scolaire est problème. Et qu’« un enfant dans l’école, c’est un enfant de moins dans la rue ».
Le président des parents d’élèves de cet établissement qui pris part à cette cérémonie, a salué ce geste noble. « Ce geste est d’une générosité exceptionnelle. Nous vous remercions beaucoup au nom de l’ensemble des parents d’élèves de la communauté éducative du Point E II », a déclaré M. Diallo. Avant d’ajouter : « Vous venez combler ce déficit de moyens en allégeant les charges ».

Idrissa NIASSY/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *