add share buttons

KANYE WEST  SE RIDICULISE DANS UN MONOLOGUE DE 10 MINUTES DEVANT DONALD TRUMP

Une vidéo circulant dans la toile, montre la rencontre du Président des Etats-Unis, Donald Trump avec le célèbre rappeur Kanye West. La rencontre était programmée dans le but de faire des propositions de Loi concernant, la vie carcérale des prisonniers, la violence à Chicago et autres faits. Sur ce, le rappeur Kanye s’est livré dans des apologies et panégyriques faites à l’encontre du président, milliardaire, de tous les Etats Unis d’Amérique.

D’abord, le rappeur s’est mis à parler sur sa vie privée, à savoir  ses troubles mentaux, les violences des gangsters dans la rue et sa vie d’homme en se nommant « crazy motherfucker » qui signifierait « enfoiré de fous ».Casquette sur la tète ,le rappeur semble de ne pas apprendre les bonnes manières même si c’est un homme éduqué par la vie de la rue et la prisons comme le revendiquent les gangs Américains à savoir Crisp de south Central Los Angeles, sur la cote ouest des Etats-Unis d’Amérique. D’ailleurs, il n’a pas resté sous le silence : quand je mets cette casquette, je me sens un Superman. C’est mon héros préféré.

Ensuite, la star du hip hop Américain, a  démontré son admiration envers le nouveau Président, le plus critiqué au monde en se plongeant dans la marre  apologique à l’égard de TRUMP « le président américain est le secteur industriel des USA , sans faire de la politique ni de raconter des conneries », a-t-il lâché le morceaux.

Ce qui a suscité une admiration incommensurable de la part de Donald TRUMP. Le président le plus critiqué des nations unis a confirmé son estime et son attachement envers le rappeur engagé devenu un « fake ».C’est dans cette mouvance que le successeur de Barack Obama s’est confié aux journalistes en révélant que leurs relations ne datent pas de nos jours : « je l’aime beaucoup, c’est un ami à moi, je le connais depuis belle lurette ».Hormis cette révélation, Donald Trump s’est replongé encore sur la marre de l’apologie : « Dans le monde de la musique on dit que c’est un génie », a-t-il lancé devant les yeux des journalistes braqués sur la figure du Président des Nations –Unis et son ami ‘’Kany’s’’ West, alias « crazy motherfucker »

Moustapha CISSE/Senpresse.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *