add share buttons

Démantèlement d’un réseau de cybercriminel : La police judiciaire met la main sur 5 Nigérians

Alors que le nouveau Directeur général de la Police, le commissaire divisionnaire, Ousmane Sy ait promis le vendredi dernier lors de son installation officielle de combattre sans pitié la cybercriminalité dans notre pays que ses services se sont bien signalés avec le démantèlement d’un réseau de malfaiteurs d’origine étrangère. Selon le lieutenant Mbaye Sady Diop, le chargé de Communication du Ministère de l’Intérieur, « La Division spéciale de cybercriminalité de la Direction de la police judiciaire a eu à démanteler un réseau de cybercriminel pour des faits d’associations de malfaiteurs: trafic illicite de migrants, infraction informatique par la fabrication, la production, la modification des données informatisées, faux et usage de faux en écriture publique et privée». «Ce réseau est composé de cinq individus de nationalité étrangère », renseigne le lieutenant Mbaye Sady Diop au micro de la Rfm. À l’en croire, «Ils ont été surveillés pendant plusieurs mois avant que les services de police arrivent à démanteler ce réseau». Toujours selon le chargé de communication du Ministère de l’Intérieur, «Ils procuraient des candidats à l’immigration de faux documents de voyage, passeports et autres papiers justificatifs tels que des bulletins de salaire, des relevés de compte mais également ils leur offraient de chutes ou recouverts une fois en transite au Sénégal». «Il y a des gens qui n’étaient pas des Sénégalais, qui venaient d’autres pays et une fois c’est eux qui les hébergeaient en attendant de faire des papiers et de pouvoir les aider à voyager», révélera l’officier de la police. Pis, renchérit M. Diop, «Les documents frauduleux sont confectionnés ou les données modifiées à l’aide de programme informatique, c’est des gens qui utilisent l’informatique pour faire leur travail. Ces stratégies permettaient aux candidats de prendre le chemin de la migration irrégulière en utilisant les identités usurpées». «L’auteur principal ou le chef de ce réseau et ses complices aidaient ces gens là à pouvoir faire des voyages», a précisé le lieutenant Mbaye Sady Diop.

 

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *