add share buttons

Accords signés avec des syndicats : Saourou Sène du SAEMSS salue

Les échos du premier Conseil des ministres postes vacances du gouvernement de Mouhamed Boun Abdallah Dionne, par rapport à la prochaine rentrée des classes, semblent favorable au monde enseignant notamment aux syndicats de l’enseignement qui à travers Saourou Sène, saluent les instructions du Chef de l’État Macky Sall sur les accords signés. Réagissant sur les ondes de la Rfm, Saourou Sène, Secrétaire général du SAEMSS, dira : « Je voudrais saluer l’appel du Chef de l’État en espérant que cette année cet appel sera suivi d’abord par le gouvernement ». « Nous avons signé des accords 30 avril 2018 et ces accords là ont suscité beaucoup d’espoir dans le monde enseignant», a rappelé Saourou Sène. Qui souligne ceci : «Aujourd’hui quoi qu’on dise nous attendons très sincèrement la convocation du Monsieur le Premier ministre pour le monitoring parce qu’y en a au niveau de ces accords ceux qui sont arrivés à terme, en terme d’échéance ». À titre d’exemple, le leader syndicaliste citera, «Je prends le cas des passerelles professionnelles qui ont été quoi qu’on dise l’appliquer». «Nous attendons encore la question du décret portant création du corps des administrateurs scolaires. Il y a la question des lenteurs administratives qui persistent encore», a-t-il rappelé. Toutefois, le Secrétaire général du SAEMS, semble optimiste quant à la satisfaction de leurs doléances avec cette sortie du Chef de l’État sur la question. Car, magnifiera M. Sène, «Donc aujourd’hui au mois de septembre si le Chef de l’État fait cet appel là, j’espère que c’est un appel qui est directement adressé au gouvernement du Sénégal pour chacun en ce qui le concerne puisse jouer véritablement sa participation».
Ainsi, renseignera le patron de SAEMSS, «Il appartient au Chef de l’État de faire respecter les promesses qu’il a tenues devant la nation sénégalaise parce que c’est lui qui a la souveraineté de nommer un gouvernement et à la tête duquel gouvernement le Premier ministre ». «Je crois que si le Chef de l’État fait l’appel, il appartient à ses différents ministres sous le contrôle de Monsieur le Premier ministre mais de concrétiser ce vœu du Chef de l’État», a conclut Saourou Sène.

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *