add share buttons

Moussa Taye: « La Cour d’Appel de Dakar et son Président le Juge DEMBA KANDJI prêtent leur impérium pour exécuter les desiderata du Prince du jour »

Le Conseiller politique du député maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, Moussa Taye n’a pas fait dans le clair obscur pour donner sa position sur ce qu’il pense de la décision de la Cour d’appel sur son leader. Dans le communiqué de presse parvenu à Senpresse.net, M. Taye accuse le tribunal et son président Demba Kandji d’avoir « prêté leur impérium pour exécuter les desiderata du Prince du jour ». Voici l’intégralité du communiqué de presse.

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
À L’ISSUE DU PROCÈS EN APPEL

Sous des relents judiciaires, la décision de la Cour d’appel de Dakar,
présidée par le Juge Demba KANDJI, a donné une suite amplifiée à la
décision de condamnation du Député-Maire Khalifa Ababacar Sall par
la confirmation de la peine, assortie de dommages-intérêts d’un
montant de 1,8 milliards de FCFA a payer à l’État du Sénégal dont la
constitution de partie civile a été déclarée recevable.
Par cette décision, la Cour d’Appel de Dakar et son Président le Juge
DEMBA KANDJI prêtent leur impérium pour exécuter les desiderata
du Prince du jour. Par cette condamnation, l’objectif poursuivi est
d’anéantir un homme politique de tout premier plan, dont le destin
présidentiel ne fait l’objet d’aucun doute.
C’est pourquoi les hommes et les femmes épris de paix et de justice
devraient, comme Amnesty International et plusieurs autres
organisations à exprimer à voix haute leur indignation face à un tel
niveau d’instrumentalisation de la justice, devenue à la fois
dépendante et servile d’un pouvoir agissant contre l’intérêt général.
Face à une telle forfaiture, le Député-Maire Khalifa Ababacar Sall
entend user de tous les moyens juridiques et politiques, sans compter
les instruments que la démocratie lui procure sur le terrain politique.
Le Député-Maire Khalifa Ababacar Sall s’exprimera assez vite quant
aux suites judiciaires de ce dossier et des étapes politiques à venir.
Dès à présent, le Député-Maire Khalifa Ababacar Sall profite de ces
moments de « liberté » en prison pour initier les nouvelles actions
politiques, dynamiques en vue de confirmer sa volonté d’aller jusqu’au
bout.

Moussa Taye, Conseiller politique de Khalifa Ababacar Sall
Fait à Dakar le 30 Août 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *