add share buttons

J’ai honte pour mon pays! (Par Daouda Thiam)

La bonne marche des affaires de toute nation ou l’émergence d’un Etat repose notamment sur l’efficacité de son système judiciaire. Si ce dernier est défaillant, on ne peut prétendre à un quelconque développement. Car, le désordre et l’anarchie prendraient le dessus sur les normes qui guident toute société.
Et c’est ça le Sénégal avec Macky, une Justice pour un deuxième mandat
C’est pourquoi, partant de ce principe sacro-saint de la justice comme soubassement de toute démocratie, les déclarations faites des mandataires du palais ont non seulement étonné, mais également indigné plus d’un justiciable Sénégalais sur l’image de notre très cher pays.
L’arrêt poignardant de la CEDEAO, L’aveu d’impuissance de l’état, la faillite de diplomatie régionale.
C’est ici que l’opinion se demande : où va notre République ?
Quel est ce pays où la Justice est corrompue ?… Sommes-nous sur un lointain continent ? Non, pas du tout. Simplement au Sénégal. Ah ! Sénégal réputé vitrine de la démocratie Africaine… Comme elle est loin cette image qui nous montrait un pays où il faisait bon vivre et où l’on croyait encore à une Justice juste et équitable…
J’ai honte de ce Sénégal actuel où la Justice est à deux vitesses : une justice pour le pouvoir, on leur donne raison systématiquement, on les encense (évidemment, on met leurs dossiers sous le coude et une justice pour les adversaires potentiels ou un mandat 2. Eux, ils perdent à coup sûr, ils ont tous les tords, car ils sont victimes de leurs ambitions pour leurs pays et leurs légitimités.
L’Adversaire potentiel fait la cible directe à éliminer à emprisonner ou exiler, de ceux qui n’ont jamais raison devant un juge, de ceux qui ont tous les tords même lorsqu’ils ont raison… Il en est ainsi dans « notre » pays. Est-ce encore le nôtre ? Plus vraiment…

J’ai honte de ce Sénégal-là… Bour dou ngor dou djom !

Vraiment cela m’attriste d’être Sénégalais dans la République d’aujourd’hui qui devrait être, avec l’alternance 2, civilisée, évoluée, intelligente, compatissante envers les mal lotis (les citoyens); et bien c’est tout le contraire, braves gens du Sénégal. Il faudrait peut-être se réveiller, vite ! Au rythme où vont les choses ces temps-ci, je me demande s’il n’est pas déjà trop tard et le KO inévitable…

J’ai honte de ce Sénégal-là… Diay dolé, Teulé !

Quel est ce pays où tout fout le camp, où tout ce qui faisait la grandeur de ce beau pays de Limamoulaye, Cheikh Ahmadou Bamba, Elhadji Malick, Cheikh Al Islam… a disparu … Franchement, je crains pour 2019 et je crains l’avenir car il n’est pas réjouissant du tout. C’est ça que nous lèguerons à cette génération ? Cadeau empoisonné, ça oui !

Honte à toi, Sénégal !

L’évidence aujourd’hui n’est pas tant d’une « justice » selon l’intérêt d’un second mandat, mais d’une « justice » selon le Respect des droits citoyens et des engagements internationaux de notre nation.
Des ministres, des DG, des responsables baratineurs manifestant l’envie de porter leurs limites aux abois.
Que ces gens se plaignent d’un défaut de vaincre l’opinion, on rira en vérité du crépuscule de ce régime.

DAOUDA THIAM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *