add share buttons

Procès de Alioune Ndao : Les proches de l’Imam avertissent l’État du Sénégal

Un bloc regroupant des partisans, des Associations engagées dans la cause Islamique Organisation Non Gouvernemental (ONG) Jamra, Nittu Deug, Jamatul Ibadou, a organisé ce matin une conférence de presse pour se prononcer sur l’affaire d’Imam Ndaw qui défraie la chronique au Sénégal. En effet, la victime Imam Ndao et ces compagnons étaient accusés d’association de malfaiteur en relation avec des organisations terroristes, actes de terroristes, d’apologie et financement du terrorisme.
Ces derniers ont dénoncé fermement les conditions hallucinantes d’arrestations de leur Imam chez lui et devant sa famille. Ils ont ainsi parlé du non-respect des droits humains du présumé terroriste qui était traité pire que les animaux. Pour eux, ce procès sent une mauvaise odeur d’une injonction venant de l’internationale. D’ailleurs, sans porter de gants, son avocat, Maître Masokha Kane, n’a pas raté le gouvernement en place. Ils signent et persistent que l’Etat sénégalais semble  être dicté par les puissances étrangères et cela n’est rien d’autre que des stratégies mises en route pour acculer la religion. C’est un patchwork ourdi, dans les ténèbres, par les occidentaux dans le seul but de dénigrer l’islam qui est devenue une religion qui commence à prendre le dessus. C’est la cause pour laquelle, des personnes mal intentionnées feront tout afin d’atteindre leurs objectif qui est devenu comme un secret de polichinelle.
Ils ne comptent pas lâcher le torchon, ils ont déjà mis en place un plan de guerre. Cependant, ils avertissent la chambre criminelle spéciale de Dakar qui rendra son verdict le 19 Juillet de donner la liberté provisoire à Imam Ndao et Cie, car ils sont tous simplement blancs comme neige dans cette affaire. « Ils ne méritent pas trente (30) ans de travaux forcés et la condamnation à perpétuité à Macktar Diokhané. C’est vraiment atteindre son honneur pour une personne de cet acabit victime d’une conspiration qui ne révèle point nom. Nous l’avons connu intègre, spirituel et une personne de valeur qui passe toute sa vie à véhiculer des messages de bonne foi au croyant ».

Par Moustapha CISSE/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *