add share buttons

Diffamation contre leur Mame Mbaye Niang: Des jeunes de l’Apr menacent de poursuivre Idrissa Seck en justice

Le Collectif des Jeunes Leaders pour le Développement (CJLD) dirigé par Ousmane Kamite et la force de conviction dirigée par Mame Diarra DIOUF ont tenu une conférence de presse pour répondre aux attaques des jeunes de Rewmi traitant Mame Mbaye Niang de tous les noms d’oiseaux.

Comme à l’accoutumé, les jeunes de l’APR (Alliance Pour la République) n’ont pas céder leurs vieilles habitudes. Ces Jeunes se sont, encore une fois de plus, venus au secours comme des sapeurs de pompiers à Mame Mbaye Niang qui est impliqué dans un «scandale financier » du Programme des Domaines Communautaires Agricoles «PRODAC». Ce dernier faisait tache huile sur le rapport de l’Inspection de Gestion Financier (IGF) concernant la surfacturation impliquant l’entreprise Israélienne «Green 2000» lorsqu’il était le Ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne avant d’être remplacé par Pape Gourgui Ndong.
Sans porter de gants, les jeunes Aperistes n’ont pas fait la langue de bois sous les préaux de défense leur « Baye-Fall ». D’ailleurs, Ils ont rappelé leur rôle incontournable de «protecteur» et de « défenseur». C’est pour cela qu’ils ont monté au créneau et lavé en grand eau Mame Mbaye Niang sur, jugent-ils, de cabale politique ourdie par le patchwork des jeunes rewmistes pour atteindre l’honneur de leur mentor. «Avant d’accéder sur le corps de Mbaye Niang, vous allez d’abord passer par nos cadavres», dit Mame Diarra Diouf. Ce dernier rappel aux jeunes de Rewmi qu’elle déclare la guerre aux fils de l’ennemi No 1 du régime en place.
La guerre vient de déclencher et toutes les munitions sont en place pour faire face à tous les destructeurs du régime en exercice et ceux qui essaient de « mackiller  cout que vaille le gouvernement visant les fauteuils présidentiels. Ces jeunes ne comptent pas lâcher le torchon, ils iront jusqu’à la planète mars pour trainer le jumeau du président- libéral, le plus grand des opposants de nos jours contre le régime de Macky Sall. Ils vont le trainer dans la boue en adressant une sommation interprétative au lutteur de Rewmi qui avait taxé le régime fraichement élu, de corrupteurs. Ils comptent aussi lever la voile pour éclairer les lanternes à la population sur les quarante (40) milliards des chantiers de Thiès qu’Idy avait détourné sous le régime d’Abdoulaye Wade.
Ces jeunes ne croiseront pas les bras comme si tout allé à merveille, ils franchiront, sans ambages le rubicond sur la guerre déclarée par la jeunes protecteur de Idrissa Seck. L’alarme vient de sonner et n’accepterai aucune attaque envers le camp. C’est maintenant œil pour œil dent pour dent jusqu’à gain de cause. Qu’il pleut qu’il neige, ils ne plieront pas leurs armes.

 

Par Moustapha CISSE/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *