add share buttons

Manifestations au Sénégal: Le ministre de l’Intérieur Antoine Félix Diome déconstruit le discours de Sonko à l’endroit des jeunes sénégalais

Pour sa première sortie dans les manifestations en faveur du leader de Pastef Ousmane Sonko, le ministre de l’Intérieur, Antoine Felix Abdoulaye Diome a tenu un discours très dur à l’endroit du député opposant en maille à partir avec la justice sur l’affaire du viol du salon de message de Sweet beauty Spa. Attendu par une bonne frange de la population dès l’annonce de sa déclaration au troisième jour des violentes manifestations à apporter la sérénité et la paix, le ministre Diome qui semble enfoncer Sonko avec des grosses révélations, s’est adressé aux jeunes sénégalais. Non sans déplorer les a actes de vandalisme notés ça et là dans le pays, le successeur de Aly Ngouille Ndiaye tentera même de déconstruire le retentissant discours à l’endroit du peuple sénégalais notamment la jeunesse. « J’en appelle aux jeunes qui sont l’avenir de notre pays pour leur dire que ceux qui appellent à la paix veulent leur devenir. Mais ceux qui les appellent à autre chose, ne veulent pas leur avenir. Et nos aînés disaient qu’il y a trois choses pour la jeunesse à savoir chercher le savoir auréolé de sagesse et de respect strict », a-t-il lancé en marge de sa déclaration, rappelant  » mais il y a un phénomène nouveau dans notre pays à savoir des propos malsains, des paroles indécentes qui sont aux antipodes de nos valeurs religieuses et coutumières. ».  Se désolant de la présence des jeunes âgés entre 14 à 16 ans dans les manifestations, Antoine Félix Abdoulaye Diome invitera aux parents et des pères de famille à conscientiser leurs progénitures à ne pas répondre aux appels de la violence.

Ainsi, le ministre de l’Intérieur a rassuré avec fermeté que l’État veillera « au respect strict des principes de l’État de droit de l’intégrité physique des personnes et de la protection de leurs biens ». « Toutes les personnes auteurs d’actes criminels seront recherchées, arrêtées poursuivies et traduites devant la justice », a-t-il promis.

 

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *