add share buttons

Saccage du rectorat et du Crous de l’UGB: Le SAES dénonce l’absence des autorités…

Alors que les autorités du pays voire au plus haut niveau se sont beaucoup donnés à trouver des solutions urgentes pour un retour au calme dans les universités, les nombreux dégâts à l’UGB dont les institutions ont été mises à sac par les étudiants suite à la mort de Fallou Sène, préoccupent le SAES. Lequel syndicat de l’enseignement du supérieur dénonce l’absence des autorités jusqu’à là sur les lieux. « Nous avons noté une absence totale des autorités parce qu’il y aurait quand même été important que les autorités puissent venir à l’UGB constater de visu ce qui s’est passé. S’il y a un système d’archivage de ces éléments là peut-être on aurait pu récupérer beaucoup de choses », a déploré Malick Fall, le Secrétaire général national du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES). Le syndicaliste d’enchainer,  « Je pense que c’est le lieu de faire un appel l’UGB a besoin donc un accompagnement financier assez consistant pour permettre que l’on reconstruive parce qu’il y a eu beaucoup de dégâts ». « Il y a eu la mort d’un étudiant il y a eu des dégâts qui ont été occasionnés par ces événements il faudrait aujourd’hui que la machine judiciaire soit enclenchée. Je pense que c’est cet appel là  que nous faisons au gouvernement pour que ce gouvernement là donne les signaux pour montrer effectivement que la mort de Mouhamed Fallou Sène non seulement ne sera vaine mais que toutes les dispositions seront prises pour enclencher la procédure judiciaire. Ça c’est fondemental », martelera M. Fall, sous les ondes de la Rfm.

Pour rappel en dépit du limogeage du recteur Bayballaye Kane et du Directeur du Crous Ibrahima Diao, les étudiants de l’UGB contrairement à l’Ucad ont continué à réclamer la tête des ministres Amadau Bâ, Mary Tew Niane et Aly Ngouille Ndiaye.

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *