add share buttons

A la commune de Diembéring: La Fondation «Servir le Sénégal» de la première dame a bien servi les personnes handicapées !

L’Association des personnes à mobilité réduite, a sonné ce mardi la mobilisation de ses membres à l’occasion de la cérémonie de réception du matériel approprié, comportant des fauteuils roulants, des sièges hygiéniques, des béquilles, des déambulateurs mais aussi des couvertures et des sachets de suppléments alimentaires… Une donation à l’actif de la première dame du Sénégal, Maréme Faye Sall, sur un plaidoyer gagnant du maire de la commune de Diembéring qui a présidé himself cette cérémonie de distribution en présence du départemental de l’Action Sociale. Les personnes du 3e âge ont été aussi associées à cette activité.

Une ambiance joyeuse a régné ce mardi à la cours du foyer des jeunes de Boucotte Ouolof à l’occasion de la cérémonie de distribution du matériel orthopédique aux membres de l’Association des personnes en situation de handicap de la commune de Diembéring, élargi au village Djirack de la commune imbriquée de Santhiaba Manjack. La fondation « Servir le Sénégal » de la 1ére dame a bien gâté la commune de Diembéring, la seule d’ailleurs du département à bénéficier de cette dotation en dehors de celle de Mme Dieynaba Goudiaby, conseillére au Cese la semaine écoulée dont le dispatching à l’échelon départemental s’est fait à Oussouye commune. Tombon Guéye ne cache pas sa joie du jour , « Ce matin, nous sommes heureux d’être là avec les partenaires sociaux de notre commune ; des personnes en situation de handicap pour cette importante cérémonie de remise du matériel orthopédique et hygiénique tant aux personnes handicapées qu’aux personnes âgées avec les accessoires que sont la nourriture , les couvertures et bouilloires », dixit le maire au sujet de cette cérémonie qui se tient confie-t-il ; grâce « Aux largesses de la première dame, l’épouse du Chef de l’Etat avec sa sollicitude constante à l’égard de toutes les couches du pays, renforçant ainsi la politique nationale de l’inclusion sociale » , se veut-il redevable à la présidente de la fondation. Par ailleurs, Tombon Guéye ne tarit pas d’éloges vis-à- vis de cette association qu’il trouve vertueuse ;« Notre association figure parmi les plus organisées et dynamiques, tenant bien ses finances dont la plupart proviennent de nos allocations municipales et ceci depuis notre Pcr prédécesseur, et nous, durant nos deux mandatures en portant notre subvention à hauteur de trois millions par an, ce qui leur a parmi de disposer d’un terrain et d’un centre de formation et de transformation des produits locaux à eux au Cap Skirring où ils développent des commerces notamment et sont accompagnés par un de leur partenaire », informe l’édile qui loue le dynamisme et de la fierté des personnes en situation de handicap qui selon lui, »refusent systématiquement la politique de la main tendue par le moyen de la mendicité publique, estimant que leur handicap n’est pas un frein à leur plein épanouissement social et professionnel »,se veut-il ainsi admiratif. Même sentiment exprimé par Joseph Diatta président communal de l’association » Ce merveilleux jour qui nous honore avec cette merveilleuse donation. C’est bien un ouf de soulagement, le matériel est de qualité, nous remercions du fond du cœur le maire pour son bon plaidoyer auprès de la dynamique épouse du Président de la République, qu’elle trouve ici, l’expression de notre totale reconnaissance », jubile le président de l’association des personnes en situation de handicap de la commune de Diembéring. Sa consœur Elisabeth Sambou de la section féminine même noyautée par un brin de timidité, n’entend pas être moins élogieuse, « Qui d’entre nous aurait pu imaginer rouler sur ces fauteuils neufs et commodes au regard de leurs couts élevés ? », s’interroge-t-elle avant de trouver réponse à sa propre question dans le fait constant que ; « Le maire nous a toujours valu des satisfactions mais cette fois-ci, c’est encore plus fort », chante la dame. Dans son intervention bien appréciée du public, L’inspecteur départemental d’Oussouye de l’Action Sociale se réjouit à son tour que « Pour une personne handicapée, lui doter de fauteuil roulant, de béquilles et de déambulateur c’est régler du coup près 50% de ses problèmes. Sa mobilité est assurée, sa participation civique et communautaire tout autant », renseigne l’inspecteur qui rappelle l’intérêt capital qu’accorde la direction générale de l’action sociale à l’appareillage en raison de son importance », d’entrer de jeu a-t-il fait savoir. Et devant la générosité de la donation, le départemental s’extase ; » 18 fauteuils roulants, 18 sièges hygiéniques. Alors nous au niveau de l’action sociale, chaque année, on ne reçoit que quatre fauteuils roulants et là du coup, le maire nous gratifie de ce nombre, c’est fabuleux, ajoutés aux 18 autres que la conseillére du CESE nous a donnés la semaine dernière, c’est un bond sur six ans que nous venons de réaliser comme ça », a-t-il apprécié vivement. En outre Mr Sarr se dit réjoui de ce que cette présente activité soit aussi élargie aux personnes âgées, « une grande première dans le département où nous sommes en train de procéder à la structuration des groupes des personnes âgées avec la création l’année dernière du conseil départemental des ainés avec des esquisses au niveau de chaque commune par un bureau à l’exception de la commune de Santhiaba Manjack « renseigne ce militant de la première heure en sa qualité d’ancien président de la fédération départementale des associations des personnes handicapées de Rufisque avant sa nomination comme chef de service de l’Action sociale à Oussouye depuis bientôt sept ans . Suffisant pour que Lamine Sarr se dise personnellement réconforté « de bonnes actions régulièrement menées par le maire de la commune de Diembéring à l’endroit de son association », témoigne Lamine Sarr.

André MENDY/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *