add share buttons

AIBD: 04 MOIS SANS SALAIRE POUR LES BEAUX YEUX DES TURCS (Guy Marius Sagna)

L’AIBD est 5 fois plus grand que l’aéroport Léopold Sédar Senghor mais la misère des travailleurs a été multipliée par 5.

La société turque 2AS pour récupérer les investissements turcs (15% des travaux d’achèvement de AIBD) fait recours à la société intérimaire Top Inter de Lahad Sylla.

Ainsi quand les manutentionnaires de 2AS sont payés 300 à 400.000 par mois leurs collègues manutentionnaires faisant le même travail sont payés 150.000 FCFA soit une différence de 150 à 250.000 FCFA parce qu’ils sont intérimaires. Où va la différence : dans les poches des sénégalais complices qui exploitent leurs frères et soeurs sénégalais et en Turquie.

Les turcs de 2AS licencient à tour de bras tout travailleur qui rouspéte ou parle de syndicat.

Depuis juillet, les travailleurs de Top Inter – qu’on devrait appeler « Topp intérêt » – n’ont pas perçu de salaire.

Là-bas à l’AIBD, on force les travailleurs a signé leur contrat sans les lire. Et quand ces contrats sont finis ont les force à signer les nouveaux sinon ils ne perçoivent pas leur dernier salaire.

Y-a-t-il un ministre du travail dans l’avion?
Y-a-t-il un gouvernement au Sénégal ?

Si AIBD doit être un hub, il doit aussi et surtout être un hub en matière d’épanouissement de la population et donc de bonheur des travailleurs et non d’oppression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *