add share buttons

Tournée de sensiblisation contre la Covid-19 de la Jeunesse féminine de la Cojer de dakar à Grand Yoff: Un pari de la mobilisation réussie!

Dans le cadre de sa campagne de sensibilisation des populations de Dakar sur les méfaits de la pandémie et des inondations, la Jeunesse féminine de la COJER du département de Dakar a entamé une tournée dans les différentes communes. Ce week-end, c’était le tour de la commission féminine de la commune de Grand Yoff de recevoir la délégation dirigée par la Coordonnatrice Amy Top. Des mesures à entreprendre pour s’adapter à la situation sanitaire et informer les autorités étatiques sur la situation des inondations à Grand yoff, étaient au menu des discutions. Une mobilisation initiée par la commission féminine et soutenue par la COJER départementale dirigée par Amadou Niang.
«Nous avons été dans tous les combats entrepris par le président Macky Sall, la convergence des jeunes républicains de Grand Yoff va continuer sur cette dynamique de combat, matérialiser l’idéal d’un parti au service permanant de son peuple théorisé par le président Macky Sall. » annonce la coordonnatrice Ami Top. La commune de Hann bel air était représentée par son coordonnateur Kader. Il a invité les jeunes à changer de démarche politique « Les jeunes de la convergence républicaine sont toujours à côté des militants et à leur service. C’est tout le sens que nous donnons à notre rassemblement de ce soir à Grand Yoff. » «Aujourd’hui nous sommes à Grand Yoff, demain nous seront à Yoff et je vous exhorte à rester uni pour la bonne cause», a laissé entendre Kader coordonnateur de la COJER de Hann Bel air.
Grand Yoff a réussi le défi de la mobilisation. L’esplanade de la mairie a été remplie de monde.

Le Coordonnateur de la COJER, Antoine Badji s’en réjouit et précise que «cette rencontre entre dans le cadre de la tournée départementale initiée par la commission féminine. Une mobilisation pour sensibiliser les populations sur les conséquences des inondations mais surtout conscientiser les populations sur l’importance des mesures barrières dans la lutte contre la covid19. » «Si nous sommes là dit il, c’est en parti pour discuter avec la population pour qu’ensemble qu’on puisse trouver la solution aux inondations et le respect des mesures barrière afin d’endiguer la pandémie.»
En ce qui concerne les agissements des membres du camp adverse, Antoine Badji estime que « ils ne respectent pas les directives du parti. Le président n’aime pas les personnes invectives. En tant que COJER légitime et valable dirigée par moi-même Antoine Badji, nous sommes conscients des difficultés des populations et on est conscient des défis qui nous attendent. On est loin des polémiques de borne fontaines et des invectives. Nous ! Nous avons ce que nous voulons. Tous les responsables de la commune sont là ainsi que les responsables des différentes communes du département. »

La manifestation encadrée par la police s’était bien déroulée et le message de sensibilisation aussi véhiculé. Les jeunes aperistes s’en félicitent nonobstant les menaces de sabotage du camp de l’autre Cojer.

 

Baye Thierno KA/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *