add share buttons

Départementalisation de Keur Massar: Des dakarois trouvent la décision de Macky Sall « saugrenue »

Après le passage très médiatisé du Chef de l’État, le président Macky Sall dans la banlieue notamment à Keur Massar, hier jeudi 17 septembre 2020, où il a déclaré d’ériger cette commune en département, des compatriotes n’ont  pas hésité à donner leur point de vue. Parti pour s’enquérir de la situation des inondations qui ont frappé cette populeuse commune de Pikine à l’instar de nombre de localités du pays, le président de la République, a, eu égard aux fortes mesures prises dans le cadre de débarrasser Keur Massar de ces eaux, annoncé sa départementalisation. Une vieille doléance des populations qui semble désormais une réalité suite à cette décision du premier des Sénégalais mais qui laisse certains compatriotes perplexes. Amadou Niang, la trentaine habitant à Yeumbeul ne croit pas à ce que Macky Sall a promis aux populations de Keur Massar. « Je ne peux pas comprendre que des sinistrés attendent des solutions à court terme, on se débarque comme ça pour annoncer des choses qui n’enchantent pas en ce moment de souffrance les populations. Cette décision relève de la politique politicienne. C’est comme on est en campagne électorale. Des gens attendent des solutions structurelles pour se débarrasser à jamais à ces inondations qui hantent chaque année les habitants de la banlieue. Mais je découvre de plus en plus homme que tout chez lui c’est de la politique politicienne, la ruse, », a-t-il dénoncé soulignant « l’urgence aujourd’hui dans la banlieue comme ailleurs dans le pays où les dernières fortes précipitations ont fait des dégâts c’est de déployer de gros moyens pour canaliser les localités ». Même s’il approuve la décision du Chef de l’État de transformer cette grande commune à un département, Maguette Sèye, une mère de la famille, habitant à Keur Massar, déplore la politisation des inondations par le président Macky Sall. Pis, dénoncera-t-elle, ce qu’elle appelle un « manque de considération pour les populations de la banlieue. Comment en tant président de tous les sénégalais, Macky Sall peut se permettre de nous ignorer dès les premières heures des inondations avec son lot de sinistrés nous laisser ici pour aller à Niamey pour un soi soi-disant sommet de la CEDEAO. Je ne peux pas vraiment comprendre son attitude tu laisse dans la population dans l’épreuve et attendre des jours plus tard pour venir faire ces genres de déclarations ». Accueilli comme « Zoro » par ses militants dans un Keur Massar très révolté contre les tenants du pouvoir, le Chef de l’État qui s’est solennellement à ériger cette commune en département dans la région de Dakar, n’enchante pas tout le monde dans cette contrée.

Les pieds sous les eaux, Habib Ndiaye à l’image de nombre d’habitants de Keur Massar ne s’emballe vite. Pour ce jeune très engagé dans l’évacuation des eaux dans son quartier, la déclaration du président Macky Sall est très politique. « Tout est bien réfléchi depuis le palais pour tenter d’atténuer la colère dans Keur Massar. Comme c’est une doléance de la population, il a profité pour en promettre de le réaliser. Mais nous savons que ça sera pas réalisé tout de suite. Qu’est-ce que Keur Massar aura de plus que les autres départements nous voyons tous les difficultés que nos départements sont confrontés depuis leur mise en place. Donc il n’y a pas lieu de s’emporter », s’interroge-t-il.

 

Par Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *