add share buttons

Candidat à la présidentielle de 2019 : Me Abdoulaye Tine déchire le projet de parrainage de Macky Sall

Sur la même ligne avec le président Macky Sall, Idrissa Seck, Karim Wade, Abdoul Mbaye, Pape Diop entre autres candidats de 2019, Maître Abdoulaye Tine a décrié le système de parrainage qui défraie la chronique dans le pays. Interrogé par nos confrères de la Rfm, depuis France,  l’adversaire de Macky Sall en 2019 a exprimé son opposition contre le parrainage des candidats à la prochaine présidentielle. «Je le considère comme un projet attentatoire au pluralisme démocratique dans notre pays pour la bonne et simple que déjà c’est complètement déloyale contre l’éthique démocratique à quelques mois de l’élection présidentielle de vouloir modifier les règles du jeu», a critiqué le texte déjà adopté en Conseil des ministres sous la bénédiction du président Macky Sall. L’ancien membre du pool d’avocats des victimes post électorales de 2012, a poursuivi sa réflexion en précisant que «Nous estimons que il s’agit de défendre des principes démocratiques ». Mieux, dira-t-il, «C’est le principe de pluralisme, le pluralisme ça veut dire quoi, ça veut dire que la démocratie ne saurait être réduite et devenir tout simplement une affaire des grands partis ».

À la question du journaliste de savoir si ce parrainage n’est-il pas «pour faire barrage aux candidatures fantaisistes ? » Maître Tine fera savoir que «Ces barrages existent déjà parce que la constitution joue ce rôle de régulateur». « Aujourd’hui la constitution déjà est un premier verrous donc il n’est pas nécessaire d’avoir un double verrous pour pouvoir réguler les candidatures qui ne sont pas sérieuses ou fondées», a-t-il rappelé.

Par Ndèye Fatou SECK/Senpresse.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *