add share buttons

AMADOU HOTT, MAME BOYE DIAO, KARIM FOFANA, MAMADOU KASSE, PAPE M. DIOUF…. Les cinq étoiles filantes de la République de Macky…

Dans chaque projet de développement, il faut qu’il y ait des gens engagés sur tous les plans pour sa concrétisation. Aussi, la gouvernance d’un État doit reposer sur une jeunesse engagée, consciente mais également bien formée. On les appelle souvent les ouvriers de l’Etat. Même si la liste n’est pas exhaustive, à côté des « grands » comme Aly Ngouille Ndiaye, Me Oumar Youm, Matar Ba ou encore Abdoulaye Daouda Diallo, il est à relever que cinq jeunes cadres émergent et dégagent de l’énergie afin de rendre concret tous les projets du président Macky Sall. Ils sont aujourd’hui, au vue des actes qu’ils ont posés depuis qu’ils sont nommés à leur poste respective, les espoirs de la République et de la «Rue-publique». Amadou Hott, Mame Boye Diao, Abdou Karim Fofana, Mamadou Kassé, Pape Mahawa Diouf,….sont cinq étoiles filantes sur qui, Macky Sall semble s’appuyer pour rendre concret son programme d’urgence sur certains secteurs, mais également sur le plan politique. A ceux-là, il faut ajouter, le DG de l’Asp Birame Faye et Néné Fatoumata Tall, la ministre de la Jeunesse
Amadou Hott (Ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération internationale)
Avant de rejoindre le Gouvernement du Sénégal en tant que Ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération internationale en avril 2019, Amadou Hott était Vice-Président de la Banque Africaine de Développement en charge du Complexe Énergie, croissance verte et changement climatique depuis novembre 2016. Amadou Hott a cumulé une vingtaine d’années d’expérience dans des domaines tels que le financement structuré, la gestion de fonds souverains, la banque d’investissement, les infrastructures et le développement de solutions énergétiques intégrées. Il nous revient souvent que Macky Sall a beaucoup d’estime pour ce jeune banlieusard qui l’a séduit grâce à ses compétences et sa maîtrises de certains sujets jugés complexes. Il pilote aujourd’hui avec beaucoup d’ingéniosité le CPPP qui est un instrument innovant de pilotage stratégique du processus de déploiement des Zones économiques spéciales (ZES) au Sénégal. Il est non seulement un dispositif d’aide à la prévention des conflits qui rassure les investisseurs, mais au-delà, il constitue un cadre pertinent de concertation et de dialogue public-privé s’inscrivant de manière harmonieuse dans les orientations stratégiques du PSE. Hott, c’est une tête bien pleine au service du Sénégal.
Né à Thiaroye Gare, Amadou Hott est aussi un cadre de direction de très haut niveau, doté de vingt années d’expérience dans le secteur privé, plus précisément dans des domaines tels que les financements structurés, les banques d’investissement, les investissements dans les infrastructures et le développement de solutions énergétiques intégrées. Le ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération du Sénégal. est un homme de l’ombre aux côtés du président Sall depuis 2012.
Abdou Karim Fofana (Ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique)
C’est sans doute, l’homme de l’année. C’est lui qui a osé plonger quand il le fallait. Directeur du Patrimoine Bâti, Abdou Karim Fofana (AKF) avait déjà séduit le Président. Macky. Il fait partie de cette jeunesse qui a très tôt cru en la candidature du Président de la République. Le nouvel homme fort de Dakar a récemment prouvé son intelligence et sa maîtrise du secteur qui lui a été confié par Macky Sall, c’était lors du conseil présidentiel sur le logement. Le chef de l’État l’a dit devant l’assemblée qu’il ne s’est pas trompé en lui confiant le projet des cent mille logements sociaux. Il ‘’casse’’ – au sens propre- tout sur son passage ; même le mythique marché Sandaga de Dakar ne résiste pas à sa détermination. Comme un cheval avec des œillères, il ne voit que son objectif, fixé par le Président de la République : le désencombrement de l’espace public et la propreté du Sénégal. A 38 ans aujourd’hui, il est à la tête du Ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique et travaille à la réalisation donc des engagements du Président Macky Sall : faire du Sénégal un pays avec Zéro déchets et Zéro bidonville, à travers notamment la promotion d’un meilleur cadre de vie et la construction de 100 000 logements sociaux à l’horizon 2024.
Sur le plan académique, Abdou Karim Fofana (38 ans) est diplômé de la faculté de droit de l’Université Jean Moulin de Lyon (France) et de l’école de commerce Bordeaux Management School (BEM) à Dakar (Sénégal).
Pas tête d’œuf ni crack, le garçon a vécu une vie d’élève moyen, de lycéen studieux et d’étudiant ambitieux. Et au moment d’entrer dans la vie professionnelle, le jeune diplômé a choisi de monter sa propre affaire avec un groupe d’amis. Une vie d’adulte coltinée d’un engagement politique auprès du patron de l’Alliance pour la République qui lui a ouvert, en avril dernier, les portes du Gouvernement.
Mame Boye Diao (Directeur des Domaines)
Sur le plan politique comme si le plan administratif, il est l’un des rares responsables consultés constamment par le Président Macky Sall. Mame Boye Diao très sociable joue un rôle important dans le dispositif du patron de l’APR. Directeur et non ministre, il est souvent impliqué par le Palais dans les grands dossiers. C’est parce que c’est une tête bien pleine. Ardent défenseur du Plan Sénégal Emergent, El Hadji Mamadou Diao qui fut le plus jeune chef de Centre régional au niveau des impôts et domaines, a pris part à des séminaires nationaux et internationaux dans le cadre du renforcement des capacités. De la même manière, il était le plus jeune chef de Centre à Dakar quand il occupait le poste de chef de Centre des Parcelles assainies. Normal qu’il soit nommé au un poste stratégique comme les Domaines. Un secteur cher au Président. Il fait aujourd’hui la fierté de Kolda et des Koldois. Entre Sall et Diao, c’est une petite histoire d’amour. En effet, il a suffi à Mame Boye Diao de voir par hasard Macky Sall sur le plateau de la 2stv, pour faire son entrée en politique aux côtés de l’actuel président de la République. Et tout s’est emballé par la suite pour accoucher d’un compagnonnage sincère et solide qui n’a jamais vacillé. Son instinct ne l’a pas trompé. La reconnaissance viendra avec le fait d’être un des trois membres du directoire de campagne de Macky Sall, lors des élections de février 2019 en compagnie de Aminata Touré et Souleymane jules Diop.
Le Fouladou reconnaît l’engagement de son fils à améliorer les conditions de vie de ses compatriotes. Faut-il rappeler que c’est avec lui que Kolda a obtenu son premier corbillard et les femmes, des financements à hauteur de 150 millions de francs. Il s’investit également dans la rénovation des mosquées, des locaux de la gendarmerie de Kolda, sans oublier l’appui en matériels aux détenus de la prison de Kolda.

Mamadou Kassé (Directeur Sicap)
S’il y a un secteur qui est bien fourni d’hommes de qualité, c’est bien le secteur du logement. C’est dire, sans doute, que le Président de la République tient beaucoup à ce secteur qui est fondamental dans la gouvernance. Après Fofana à l’urbanisme, Mamadou Kassé déroule bien à la Sicap. Une entreprise qui avait perdu sa superbe depuis longtemps, au point où on en était arrivé à la ranger dans les tiroirs de la mémoire. Mais avec l’entregent et le dynamisme de son DG, Mamadou Kassé, la Sicap SA a réussi à reconquérir sa place dans son secteur d’activités avec un leadership incontestable, car ayant réalisé au Sénégal ce qu’aucun opérateur n’a encore envisagé dans la promotion immobilière, tous segments confondus (résidentiel, commercial, loisirs et tous standings confondus). Telle est la grande réussite du Directeur général de la Sicap SA.
Il fait justement partie du cercle fermé des «conseillers très spéciaux» de Macky Sall tant dans le domaine politique que de celui de l’habitat. Son expertise, Macky Sall le savait depuis que leur chemin se sont croisés alors que l’actuel chef de l’Etat était dans l’opposition. C’est pourquoi dès son accession à la magistrature, il lui a donné la possibilité de l’accompagner à plusieurs niveaux de la mise en œuvre de sa politique d’urbanisme et d’habitat autant comme Conseiller à ses côtés mais aussi comme Président de Conseil de surveillance et Directeur général. Bien entendu, chacune de ces fonctions est d’une particularité telle que son expérience en a été grandement renforcée et son expertise mise à rude épreuve. Ce jeune Tambacoundois est aussi une bonne étoile.
Pape Mahawa Diouf (Directeur l’Agence Sénégalaise de Promotion Touristique)
Patron de la communication de Benno Bokk Yakar, et Titulaire d’un Master II en conduite de changement et médiation des savoirs Pape Mahawa Diouf a séduit le Président Macky Sall lors de la dernière campagne présidentielle. Depuis lors, il a gardé un œil sur lui. Ce qui lui permettra de découvrir tout le potentiel à exploiter chez Pape Mahawa Diouf. Le tourisme étant un secteur sur lequel il compte beaucoup pour faire du Sénégal une destination privilégiée, il le confie l’Agence Sénégalaise de Promotion Touristique. Le jeune cadre déroule et lance « Taamu Senegal », pour la relance du Tourisme. Il s’agit d’une campagne tendant à «booster la préférence nationale» à travers cette initiative. Une opération destinée aux Sénégalais, en collaboration avec tous les intervenants de la chaîne de valeur du Tourisme, de l’Hôtellerie et des Voyages.
Après avoir coordonné pendant deux ans et demi avec brio, le comité de transfert des activités de l’aéroport Léopold Sédar Senghor vers l’aéroport Blaise Diagne, Pape Mahawa Diouf sera nommé Secrétaire Général de l’entreprise chargé d’exploiter le nouvel aéroport. A cette station, Pape Mahawa Diouf devient le No2 de la société LIMAK/AIBD. En nommant Pape Mahawa Diouf à ce poste, le Président Macky Sall continue à faire la promotion de ceux qui agissent bien sans faire beaucoup de bruits.
Homme compétent, loyal et très engagé, il sera ensuite nommé par Macky Sall à ASPT. Après de brillantes études supérieures en France où il a partagé de grands moments avec d’autres hauts cadres de la République Pape est rentré au bercail pour service son pays. Avec cette génération de jeunes hauts cadres compétents et très engagés, nous espérons des lendemains meilleurs pour notre cher Sénégal.

MA PART DE VÉRITÉ (Par Sambou BIAGUI)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *