add share buttons

Blocage du système sanitaire : Abdoulaye Diouf Sarr appelle « And Gueusseum » à lever le mot d’ordre

L’Alliance Sutsas-Sudtm « And Gueusseum » qui est en 6ème plan d’actions est en train d’asphyxier, sinon de paralyser le système sanitaire sénégalais. Raison pour laquelle, le ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a lancé ce vendredi un appel pour la levée du mot d’ordre de grève.

 

Le ministre de la santé et de l’Action Sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a appelé ce vendredi 1er juin 2018, l’Alliance Sutsas-Sudtm « And Gueusseum » de Mballo Dia Thiam et de Sidya Ndiaye, de bien vouloir lever le mot d’ordre de grève et de soulager la population de manière globale. Mais aussi, il les demande de considérer les autorités étatiques comme des partenaires qui sont aussi préoccupées qu’eux pour la bonne santé de notre système sanitaire. Il s’exprimait en marge de la remise des secours aux malades de la commune de Yoff, où il a annoncé que l’État va continuer à échanger avec l’Alliance syndicale, tout en la demandant d’évaluer ce que l’État a fait relativement à la plateforme de 2014. « Mais aussi, nous leur demandons de faire une évaluation et de voir les points qui ont été solutionnés et ce qui reste à l’être et d’évaluer objectivement pour voir les conditions de la reprise du travail », a lancé le ministre de la Santé. Revenant sur les salaires de la Jica, ce dernier de faire savoir que les mois d’arriérés de salaires ont été résorbés et que parmi les contractuels du ministère de la Santé aucun d’entre eux n’a d’arriérés de salaire. Pour les mutuelles de santé, dans le cadre de la Couverture maladie universelle (Cmu), ce dernier de révéler que le processus de paiement est enclenché avec un premier versement de 2 milliards F CFA de l’État à l’Agence de la couverture maladie universelle qui a commencé à aider les mutuelles. Selon lui toujours, la question de la Licence-master-doctorat (Lmd) de l’Endss qui faisait partie de la plateforme de 2014, est déjà réglée, sans compter les questions d’urgence et de la gestion des Centres de formation au niveau des régions. « Seule la question du régime indemnitaire et la retraite à 65 ans restent à débattre, même si elles ne figurent pas dans la plateforme de 2014 », a-t-il précisé. Revenant sur la cérémonie de remise des secours, Abdoulaye Diouf Sarr de révéler l’enrôlement de 6000 personnes dans la Cmu à Yoff et ses environs. « Pour la Cmu élève, tous les élèves des écoles de la commune de Yoff seront pris en compte à raison de 1000 F par élève », a-t-il conclu.

 

Par Idrissa NIASSY/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *