add share buttons

Refus d’accès des journalistes au tribunal de Dakar: L’APRES a rencontré Mamadou Lamine Diedhiou Secrétaire général de la Cour d’Appel

Suite à l’incident de la semaine dernière au Tribunal de grande instance de Dakar où des journalistes des médias privés sénégalais ont été refusé l’accès pour faire leur travail, l’Association de la presse pour l’entraide et la solidarité (APRES), a eu ce lundi un tête à tête avec le Secrétaire général de la Cour d’Appel, Mamadou Lamine Diedhiou. Cette rencontre qui a permis d’aplanir la « tension », a été une occasion pour la délégation de ladite structure conduite par son président Sambou Biaggui et M. Diedhiou et Cie d’échanger aussi sur d’autres points traits au travail des journalistes au Tribunal de Dakar. Voici en communiqué le temps fort de la rencontre entre l’APRES et le Secrétaire général de la Cour d’Appel de Dakar, Mamadou Lamine Diedhiou.

 

Association de la Presse pour l’Entraide et la Solodarité (APRES)

COMMUNIQUE

Une délégation de l’APRES (Association de la Presse pour l’Entraide et la Solidarité) composée de son Président Sambou Biagui, du secrétaire général, du président de la commission médiation et du Conseilller spécial du Président, le doyen Issa Sall, a rencontré ce Lundi M. Mamadou Lamine Diedhui, secrétaire général de la Cour d’Appel de Dakar pour un dénouement heureux des difficultés que rencontrent certains journalistes dans l’exercice de leur fonction au Tribunal de Dakar.
Les échanges ont porté sur les changements apportés au niveau du Tribunal de Dakar dans le cadre de la sécurité publique et des mesures barriéres suite à l’apparition du coronavirus.
Préoccupé par cette situation, Mamadou Lamine Diédhiou a affiché toute sa disponibilité pour faciliter l’accés dans les locaux aux journalistes. Revenant sur la mission de rendre la justice au nom du peuple sénégalais et conscient que le seul vecteur reste la presse sénégalaise, il assure que la collaboration doit être de mise pour la presse sénégalaise dans sa globalité.

S’agissant du dernier incident, M. Diédhiou souhaite le respect de chacun dans l’exercice de ses fonctions. Aussi, il invite les journalistes à se munir de leurs cartes professionnelles pour faciliter le contrôle des hommes préposés à la sécurité. Saluant cette démarche, la délégation a rappelé le rôle de l’APRES visant à faire de la médiation et à s’occuper des préoccupations sociales des journalistes.
Ainsi, l’APRES salue le dénouement heureux de cette affaire dont l’incompréhension est à l’origine de tout.

A la suite de cette audience, le premier Président de la Cour d’appel de Dakar, Ciré Ali Ba, a salué devant les membres de l’APRES la disponibilité des journalistes et invite au dialogue et à la concertatio gage de stabilité.

Ainsi, des initiatives seront prises allant dans le sens de renouer avec le dialogue et la concertation des parties prenantes sous la conduite de l’APRES qui salue vivement le sens de l’écoute des membres de l’association des chroniqueurs judiciaires.

Fait à Dakar, le 13 Juillet 2020

Le Secrétariat Général de l’APRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *