add share buttons

Exclusion du Cisse Lo : Des sénégalais dénoncent le deux poids deux mesures du parti de Macky Sall

La politique c’est l’art de gérer la cité ! Les habitants de cette cité ne peuvent pas ne pas être intéressés par ce qui se fait et ce qui passe dans les partis politiques. D’où le point de vue des sénégalais sur l’exclusion de Moustapha Cisse Lo. Quelques jours après l’exclusion d’un des plus fidèles compagnons du leader de l’Apr, des compatriotes, interrogés sur le sujet, dénoncent la partialité de la commission de discipline.

Ce qui est convenu d’appeler aujourd’hui l’affaire Moustapha Cisse Lo ne laisse personne indifférente dans le pays. Alors que le Vice président de l’Assemblée nationale, Moustapha Cisse Lo a été rapidement exclu de l’Alliance pour la République (Apr), 24 heures après la diffusion des audios compromettants, des compatriotes dénoncent l’attitude de Macky Sall et militants dans cette affaire. Trouvé dans un arrêt de bus à Grand Mbao, ce sexagénaire sous le sceau de l’anonymat déplore d’abord l’affaire des insultes qui a opposé des pontes de la république. «Nous assistons de plus en plus à une désacralisation de nos institutions par ceux-là censés les protéger en amont. S’ils ces personnalités d’un bord (parti : ndlr) sont arrivées à telles insanités c’est grave pour notre pays », a-t-il déplorer estimant «La sanction à Moustapha Cisse Lo exclu définitivement de l’Apr même si elle peut abaisser les ardeurs des protagonistes, il fallait aller plus loin dans la restauration de la discipline, renvoyer les deux autres insulteurs ». Mais s’empressera-t-il de dénoncer, «L’Apr a fait dans le deux poids deux mesures ». Exclu du parti présidentiel, formation à laquelle, il est membre fondateur, l’ancien président du parlement de la CEDEAO, cristallise aujourd’hui pour toutes les discussions. D’aucuns semblent prendre cause et effet pour le désormais ex Vice président de l’Assemblée nationale. Selon Djibril Diedhiou, un électricien, âgé de 40 ans, «L’Apr a fait une grosse erreur en excluant Cisse Lo seulement alors que c’est trois responsables du même parti qui sont à l’origine de ces audios. Mais comme qui dirait qui veut tuer son chien, l’accuse de rage ». Pour l’habitant de Thiaroye, «Cette exclusion faite dans la précipitation ne fera enflammer la tension entre Cisse Lo et ses anciens camarades ». «J’ose dire c’est le président Macky Sall qui a instruit le dimanche soir la commission de discipline qui a jette l’huile sur feu. Il devrait comme il fait chaque fois que son fidèle compagnon de la traversée du désert, dérape de l’appeler et lui remonter les bretelles. Mais c’est dommage ! », regrette-t-il. Dans la même rengaine, cette dame du nom de Mme Seck, ancienne militante de la gauche déplore l’expédition punitive contre le plus fidèle défenseur de l’Apr et du président Macky Sall. «Personne ne cautionne les insultes proférées par Cisse Lo mais le fait de l’la exclue à cette façon, n’honore pas surtout le président Macky Sall », dira-t-elle.
En tout cas l’exclusion de Moustapha Cisse Lo par la Commission de discipline qui est saluée par toutes les instances de l’Apr, ne semble pas être partagée par certains compatriotes. Qui dénoncent la partialité au premier plan du leader de l’Apr.

Par Souleymane SANE/Senpresse.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *