add share buttons

Libéré hier à 23 heures passées: Khalil Dièmé retourne à la police pour d’autres dossiers

Le Directeur de publication du site Exclusif.net, Ibrahima Khalil Dièmé n’est pas encore sorti de l’auberge. Ce après une longue journée de face à face avec les enquêteurs de la Division de la cybercriminalité suite à une plainte déposée par le ministre de l’Environnement et du Développement Durable et Cie pour avoir publié le 31 mars dernier un article intitulé: « À quand la fin des scandales à répétition au Ministère… », le jeune journaliste qui a été relaxé hier tard dans la nuit, y retourne ce mercredi. Mais aujourd’hui le patron de Exclusif qui a déféré à la convocation depuis son retour de Ziguinchor, le dimanche, verra d’autres dossiers brûlants s’abattre sur lui. En effet, la convocation de notre confrère semble avoir d’autres soubassements. La preuve, Khalil Dièmé a été interrogé hier à sa grande surprise par les enquêteurs sur ses connexions avec des activistes, et le MFDC.  Les limiers de la lutte contre la cybercriminalité lui ont demandé ses rapports avec les activistes comme Françoise Gaye, Ousmane Ba et Abdourakhmane Sow. Le nom de l’ancien député libéral, non moins Conseiller départemental de Ziguinchor, Abdou Sané, s’était invité hier sur le face à face entre le journaliste et les enquêteurs. Et là les enquêteurs lui ont fait savoir qu’il échangeait avec Mr Abdou Sane sur le MFDC.

Pour ce qui est de la plainte du Ministère de l’Environnement qui lui a valu cette situation, le Directeur de publication de Exclusif.net renseigne que même des anciens articles sur le ministre Abdou Karim Sall notamment celui de « La journée nationale de l’arbre » où l’ancien patron de ARTP était sur une natte en train d’arroser, a refait surface hier.

Nous y reviendrons.

 

Par Senpresse.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *