add share buttons

Sans la contribution de l’État: Les populations du village d’Albadar mobilisent 3 millions pour la réfection totale d’un bâtiment de l’école en délabrement total

(Kafoutine) Même si elle n’est pas en abri provisoire comme il y en a beaucoup au Sud du pays, l’école élémentaire du village d’Albadar,  à son sein un bâtiment en état de délabrement très avancé. Une situation qui perdure pendant quatre (4) ans sans l’intervention de l’État ou de ses démembrements (mairie), va bientôt être un vieux souvenir. Car, les filles et les fils de cette localité phare de Fogny Diabang, ont mobilisé trois (3) millions de francs Cfa pour réfectionner totale de la bâtisse. C’est ce mardi 30 juin que les travaux ont démarré. 

Il y a maintenant des semaines que des réflexions sont menées depuis l’extérieur par des filles et fils du village en collaboration avec ceux qui résident dans le territoire national pour tenir en main le destin de leur localité. C’est ainsi que trois secteurs prioritaires sont ciblés: celui de l’éducation, de la santé et du commerce.

En effet, avec l’hivernage qui s’est déjà installé, le comité en charge de l’éducation a mis le pied sur l’accélérateur. En la date d’aujourd’hui 30 juin 2020, les peintres de l’équipe qui a gagnée le marché sont à l’assaut du bâtiment qui demande une réfection totale allant du toit, du plancher, des murs. Des travaux dont le montant avoisine les 3 000 000f CFA.
La réponse à la question s’agissant de la contribution des autorités, le Directeur de l’école, l’Association de Parents d’Elèves (APE), le Comité de Gestion de l’Ecole (CGE) tous diront que leur requête est restée sans réponse positive. Nos contacts avec l’institution locale sont restés sans succès.

 

Par Ramany MBALLO/Senpresse.net 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *